objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Comment fonctionne le nutriscore ?



Vous avez certainement déjà vu sur les emballages des produits alimentaires un petit logo avec des lettres allant de A (vert foncé) à E (orange foncé) ? Il s’agit du nutriscore. Comment fonctionne-t-il ? Comment les notes sont-elles attribuées ? Comment utiliser cet outil au quotidien ?

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Naturellement vôtre : les risques liés aux cocktails des additifs alimentaires
  Dans cet épisode de Naturellement vôtre, le nutritionniste Arnaud Cocaul met en garde contre les additifs alimentaires, notamment le sel, le plus consommé en France, et l’effet cocktail qui est dévastateur pour la santé. 

Si vous avez rapidement compris que les produits classés A étaient plus sains que les produits classés E, vous aimeriez bien savoir à quoi cela correspond exactement. Pourquoi tel paquet de biscuits a réussi à obtenir un score B tandis que celui d’à coté a seulement un score D ? Pourquoi certains sachet de frites surgelées ont un score A ?

Calcul du score d’un produit

Le nutriscore est le fruit d’une collaboration entre plusieurs équipes de recherche indépendantes. Celles-ci sont composées de scientifiques, de médecins et de nutritionnistes. Ensemble, ils ont établi une méthode. Pour 100 grammes de produit, le nutriscore se base sur la teneur en nutriments à favoriser et en substances à limiter. Les nutriments à favoriser sont par exemple les fibres, les protéines, les fruits et légumes. Les substances à limiter sont les calories, les acides gras saturés, le sel et le sucre.

Une fois la formule appliquée, cela donne un score permettant de positionner le produit dans l’une des cinq catégories : de la catégorie A la plus favorable sur le plan nutritionnel à la catégorie E la moins favorable sur le plan nutritionnel. Que se passe-t-il pour le beurre ou l’huile ? Sont-ils tous immédiatement classés E ? Non, car il existe une méthode de calcul adaptée pour ce type de produit pour pouvoir marquer des différences entre les produits.

En revanche, le nutriscore ne prend pas en compte les additifs ou les pesticides qui peuvent être présents dans l’aliment, ni le degré de transformation de l’aliment. Pour mémoire, plus l’aliment est transformé, c’est-à-dire éloigné du produit brut, moins il est bon pour la santé. Par ailleurs, le nutriscore ne prend pas en compte le mode de cuisson de l’aliment (frites classées A).

À quoi sert le nutriscore ?

Quasiment tous les aliments transformés sont concernés par le nutriscore. En revanche, les marques ne sont pas obligées de l’afficher sur l’emballage, mais la plupart d’entre elles le font ! 

Le nutriscore permet de comparer les valeurs nutritionnelles de deux produits de la même catégorie en un seul coup d’œil. Par exemple, au moment de choisir un paquet de céréales pour le petit déjeuner, cela permet de trancher entre deux marques. Cela peut aussi inciter à choisir des yaourts aux fruits plutôt que des mousses au chocolat pour les desserts. Par ailleurs, cela peut encourager les industriels à améliorer leurs recettes pour passer d’un nutriscore C à un nutriscore B.

Pour conclure, rappelons que, pour avoir une bonne alimentation, il faut éviter de consommer en grande quantité les produits trop salés, trop sucrés, trop gras ou ultra-transformés. L’idéal est de cuisiner à partir de produits bruts locaux et de saison.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

quels sont les effets possibles à long terme ?

adrien

comment différencier les symptômes ?

adrien

peut-on se faire vacciner si on a une maladie auto-immune ?

adrien

Et si le CBD était la réponse aux problèmes de sommeil ?

adrien

Est-ce risqué de se rendre chez le dentiste pendant la pandémie ?

adrien

que révèle la couleur de l’urine sur votre santé ?

adrien