objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Comment ne plus subir une maladie cœliaque et vivre (heureux) sans gluten ?



Les modes de vie sans gluten se sont démocratisés ces dernières années. Mais loin d’être un effet de mode, il s’agit avant tout et surtout d’une maladie auto-immune qui pénalise le quotidien des personnes qui en souffrent. Mais désormais, trouver des alternatives à la fois saines et savoureuses est moins compliqué qu’avant !

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Le régime sans gluten
  Le régime sans gluten est parfois adopté sans présenter de maladie coeliaque, pour une perte de poids ou une meilleure santé globale. Mais est-il vraiment bénéfique ? 

Pourquoi arrêter le gluten ? L’origine de ces inconforts vient d’une maladie de l’intestin, chronique et auto-immune, qui déclenche des douleurs et ballonnements dès l’absorption de gluten. Ce que l’on appelle communément « intolérance au gluten » se nomme en réalité « maladie cœliaque » et provoque des inflammations à cause des protéines contenues dans le blé, le seigle, l’orge et même l’épeautre. Au quotidien, les personnes qui souffrent d’une maladie cœliaque se trouvent dans l’obligation de scruter constamment le contenu de leur assiette, voire de décliner certaines invitations de peur que cette malabsorption intestinale n’entraîne des maux de ventre, des crampes et des nausées.

Il y a encore quelques années, il était difficile de trouver dans les rayonnages de supermarchés des alternatives sans gluten. D’ailleurs, ces produits se trouvaient essentiellement en pharmacie. Mais la maladie cœliaque étant de plus en plus considérée par le corps médical, davantage de produits permettent de varier les goûts et les textures.

Éliminer le gluten de l’alimentation n’est (plus) pas si compliqué

Alors il suffirait d’éliminer le blé, le seigle ou encore l’orge pour ne plus être confronté à ces douleurs ? Pour beaucoup oui ! Mais qu’en est-il des petits plaisirs de la vie comme une bonne pâtisserie ou une tranche de pain croquant ?

Si vous découvrez comment vivre sans gluten, rassurez-vous, il existe de nombreux substituts ou des astuces pour le remplacer par d’autres saveurs.

  • Les farines de blé, de seigle et d’orge peuvent être remplacées par leurs homologues de riz, de maïs, de fécule de manioc…
  • Les pâtes sans gluten se sont invitées au rayon des épiceries tout en proposant des saveurs qui changent : pennes au riz complet, tortillions au sarrasin, torsades aux lentilles corail…
  • De même pour les plaisirs plus gourmands comme les tartes et les pizzas. Vous pouvez réaliser votre pâte vous-même ou choisir une version prête à dérouler au maïs et à la fécule de pomme de terre.

Adopter un régime alimentaire sans gluten ouvre la voie de l’imagination pour modifier certaines recettes incontournables et privilégier le fait maison. Car oui, le gluten se trouve en très grande quantité dans nos placards puisque de nombreux aliments au cœur de nos traditions alimentaires en contiennent ! Le mieux reste le fait maison afin que vous puissiez contrôler l’ensemble des éléments qui composeront vos recettes préférées et ainsi éviter les symptômes douloureux et la fatigue causés par cette malabsorption.

Et si vous avez craqué ou mangé accidentellement du gluten ? Pour faire passer ces crises digestives au plus vite, il est impératif d’écouter son corps, de bien s’hydrater et de se reposer. Vous pouvez également éviter le lactose et les sucres rapides temporairement afin de ne pas irriter davantage la muqueuse de l’intestin. Pour un effet plus apaisant, disposez sur votre ventre une petite bouillotte pour profiter de sa douce chaleur réconfortante…

Y a -t-il un risque de carence ?

Oui, mais le risque existe comme dans tous les régimes un peu contraignants dirions-nous. Pour pallier ces éventuels manquements, choisir des substituts riches en nutriments essentiels, privilégier les jus de fruits frais pour faire le plein de vitamines et miser sur les oléagineux pour combler les besoins en fer font partie des astuces les plus communes. Des compléments alimentaires naturels peuvent être également recommandés par votre médecin ou votre naturopathe.

Et ultime conseil : n’oubliez pas que la mention « bio » n’est pas synonyme de « sans gluten ». Il est donc primordial de bien regarder la composition des produits que vous souhaitez acheter au risque d’avoir de mauvaises surprises lors de la digestion…

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

Le maté, une boisson énergisante et 100 % naturelle

adrien

Pourquoi les nouveaux virus viennent-ils souvent de Chine ?

adrien

quelles sont les techniques de greffe capillaire ?

adrien

Découvrez les bienfaits de la spiruline pour les cheveux

adrien

Pourquoi oublie-t-on ce qu’on a fait quelques minutes avant ?

adrien

Comment soigner une déchirure ou un claquage musculaire ?

adrien