objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Couleur des selles : que signifie-t-elle ?



Que vous ayez mangé des brocolis ou des carottes, les déchets évacués par l’organisme via les selles se transforment inévitablement en résidus de couleur marron. D’où vient cette coloration ? Et pourquoi les selles peuvent quand même être parfois noires, jaunes ou oranges ?

75% d’une volume d’une défécation normale est constitué d’eau. Les 25% sont un mélange de débris d’aliments, de particules de nourriture non digérés (en particulier les fibres de végétaux), de bactéries mortes et vivantes, et d’autres substances produites par le foie et les intestins.

La couleur brune des selles est principalement due à la dégradation des globules rouges. Notre corps en élimine en effet jusqu’à 2,4 millions par jour, qui sont d’abord transformés en biliverdine (de couleur verte) puis en bilirubine (de couleur jaune), qui se mélange à la bile dans le foie. Sous l’effet des bactéries de l’intestin, la bilirubine est encore métabolisée en stercobiline (de couleur marron), ce qui donne la couleur brune aux selles. Chaque jour, entre 70 et 300 mg de ce pigment sont ainsi fabriqués par le corps.

Selles noires, vertes ou jaunes : qu’est-ce que ça signifie ?

Si les selles sont habituellement marron, plusieurs facteurs peuvent quand même influer sur cette couleur.

  • Selles jaunes : cette couleur, associée à une odeur nauséabonde, peut être le signe d’une mauvaise absorption des graisses liée à un dysfonctionnement du pancréas.
  • Selles grises ou blanchâtres : signe que la bilirubine ne parvient plus dans l’intestin, où elle est colorée en brun. Ceci peut être liée à toute maladie entraînant l’obstruction des voies biliaires (cancer, calcul, maladie inflammatoire, hépatite…).
  • Selles noires : indique la présence de globules rouges non dégradés et digérés, ce qui peut signaler un saignement interne du tube digestif supérieur, surtout si les selles ont une odeur nauséabonde. Une supplémentation en fer, la réglisse et d’autres aliments foncés peuvent aussi colorer les selles en noir.
  • Selles rouges : signale un saignement de la partie inférieure du tube digestif, provenant de maladies inflammatoires de l’intestin, de diverticulite, de polypes, de fissures anales ou d’hémorroïdes.
  • Selles vertesviolettes ou orange : ces couleurs sont le plus souvent liées à la consommation en grande quantité d’aliments très colorés, comme la betterave, les épinards, la courge ou la patate douce. Une supplémentation en beta-carotène colore les selles en orange et un apport en fer les colore parfois en vert.

Si le changement de couleur des selles s’accompagne d’une modification de la consistance ou d’autres symptômes, consultez rapidement votre médecin qui vous prescrira des examens complémentaires.

Cela vous intéressera aussi

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

Quels sont les symptômes de l’AVC ?

Honorine Lemaire

Brûle-t-on plus de calories en courant dehors ou sur un tapis de course ?

adrien

Qu’est-ce que la technique des abdos hypopressifs ?

adrien

5 biais cognitifs qui affectent les joueurs de casino

adrien

Pourquoi certains hommes n’ont pas de barbe ?

adrien

cette flore bactérienne qui nous veut du bien

adrien