objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

En fin de repas, les digestifs sont-ils réellement efficaces ?



Après un gros repas, on est parfois tenté d’ouvrir une bouteille. D’un alcool fort, de préférence. De boire un petit digestif pour aider à faire passer les excès. Mais, au-delà de la modération imposée par ce type de consommations, attention aux idées reçues. Car l’alcool, en réalité, rend la digestion un peu plus difficile.

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] À quelle vitesse élimine-t-on l’alcool ?
  Depuis le tube digestif, l’alcool passe très vite dans le sang, d’où il atteint rapidement le cerveau, avec les effets que l’on sait. Le corps, ensuite, va métaboliser l’éthanol pour s’en nourrir. Mais ce phénomène-là est bien plus lent… 

Whisky, cognac, calvados, armagnac, vieux rhum. Ces boissons alcoolisées — à consommer donc avec toute la modération qui s’impose — sont qualifiées de digestifs. Parce que pris à la fin d’un bon repas, ils sont réputés aider à éliminer les excès et à mieux digérer. Longtemps, en effet, les chercheurs ont pensé que l’alcool pouvait aider à la digestion. Mais la science a progressé. Et les avis ont évolué.

D’abord parce que la consommation d’alcool ne fait qu’augmenter encore un peu plus la quantité de calories à absorber par le corps. Puis parce ce qu’il s’avère que l’alcool réduit en réalité l’efficacité du système digestif. Il bloque la sécrétion de gastrine, une enzyme qui stimule la sécrétion des sucs gastriques qui eux-mêmes ont pour rôle de réduire les aliments en nutriments avant leur transfert vers les intestins. L’alcool réduit aussi ma mobilité de l’estomac. Résultat : la digestion est ralentie. Des études ont conclu que la digestion d’un buveur de digestif pourrait s’étendre jusqu’à neuf heures après un gros repas. Jusqu’à six heures seulement pour un buveur d’eau.

Comment faciliter la digestion ?

Notez par ailleurs que l’alcool ne subit pas de modification biochimique lors de son passage dans le système digestif. Il passe directement dans le sang via les parois de l’estomac et de l’intestin — il peut de fait être à l’origine de l’apparition de diarrhées. Et le reste est envoyé vers le foie. Dont le travail de détoxification est alors accru.

Le seul effet (faussement) bénéfique de l’alcool après un gros repas pourrait être la vasodilatation qui aide à distendre l’estomac et apporter une sensation de bien-être. Qui reste à court terme toutefois. Mais la réputation de digestif de certains alcools pourrait en réalité venir du fait que par le passé, les alcools forts devaient leurs goûts à des aromates. Des herbes comme la gentiane, par exemple, ont réellement un effet stimulant sur le foie. Et certaines épices contenues dans l’hypocras favorisent effectivement la digestion.

Pour mieux digérer, l’idéal reste donc de boire de l’eau qui va aider le corps à dégrader la nourriture. Il est également conseillé de prendre son temps pour manger et de bien mâcher. Puis de partir plutôt sur une petite promenade digestive. Histoire de secouer vos muscles et du même coup, l’activité de votre système digestif.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

Qu’est-ce que l’huile de CBD et quels sont ses effets ?

adrien

des « chevaux de Troie » dans la maladie de Parkinson

adrien

comment prévenir les infections ?

adrien

Brûle-t-on plus de calories en courant dehors ou sur un tapis de course ?

adrien

Comment lutter contre la calvitie ?

adrien

les signes d’une spondylarthrite ankylosante ?

adrien