objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Faut-il vraiment boire 1,5 litre d’eau par jour ?



Boire suffisamment est essentiel pour reconstituer l’eau éliminée quotidiennement. Mais faut-il absolument se contraindre à avaler 1,5 litre d’eau comme on l’entend souvent ? Ce chiffre n’a en réalité rien de scientifique.

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Fontus transforme l’air en eau potable grâce à l’énergie solaire
  Lorsque l’on est dans la nature, il n’est pas toujours facile d’obtenir de l’eau potable. Un jeune designer et photographe autrichien a pourtant trouvé une solution originale : récupérer l’humidité de l’air pour la boire avec une gourde. Voici en vidéo une présentation de son prototype. 

On entend couramment dire qu’il faut boire 1,5 litre d’eau par jour, soit environ huit verres de 200 ml, et ce même si on n’a pas vraiment soif. Ce constat part du principe que nous éliminons environ deux litres d’eau par jour, par les urines, la transpiration et la respiration. En tenant compte des aliments qui apportent environ 0,5 litre d’eau, nos besoins quotidiens s’élèveraient donc à 1,5 litre.

Les reins régulent naturellement l’équilibre en eau

Sauf que cette moyenne ne veut rien dire du tout. Car les besoins sont hautement variables selon la corpulence de l’individu, son âge, son activité physique, la température extérieure ou encore les aliments ingérés. Une personne mince et de petite taille aura logiquement des besoins moins élevés qu’une personne plus enrobée. En France, les recommandations nutritionnelles préconisent de boire 30 ml par kilo de poids corporel (en plus de l’eau contenue dans les aliments), plus 0,5 litre d’eau supplémentaire pour chaque degré au-dessus de 38 °C.

Mais même cette règle doit être prise avec des pincettes. Car notre corps est en fait capable de s’adapter aux apports en eau, grâce aux reins qui vont ajuster la quantité d’urine produite et sa concentration en sels minéraux (sodium, potassium, calcium…). Lorsque les pertes en eau sont supérieures aux apports, l’osmolarité plasmatique diminue et les reins vont naturellement retenir l’eau. Un signal de soif est alors déclenché par stimulation des centres de la soif localisés dans l’hypothalamus.

Boire trop ou pas assez : quelles conséquences ?

Mais boire en excès par rapport à ses besoins est-il réellement dangereux ? Il faut ingérer plus de 10 litres d’eau par jour, un seuil rarement atteint, pour engendrer des conséquences néfastes sur la santé. Mais une consommation excessive peut aussi engendrer des problèmes de sommeil, car elle oblige à se lever souvent la nuit pour aller aux toilettes.

À l’inverse, la déshydratation peut amener à de sévères problèmes : vertiges, maux de tête, chute de tension, troubles cognitifs voire perte de conscience. Au-delà d’une perte de 10 % en eau, la déshydratation peut même être fatale. Boire suffisamment aide par ailleurs à prévenir les calculs rénaux, les infections urinaires et la constipation.

Bref, à moins d’un problème de santé particulier, la quantité d’eau que vous devez voir chaque jour est celle dont vous ressentez le besoin. Il faut aussi savoir que le signal de soif est déclenché plus particulièrement lors des repas. Faites attention à boire suffisamment si vous suivez un régime.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

lesquels manger frais, surgelés ou en conserve ?

adrien

Soulager la douleur avec le chaud ou le froid ?

adrien

comment bien porter son masque

adrien

quelles applications pour quels bénéfices ?

adrien

Le gingembre est-il vraiment aphrodisiaque ?

adrien

est-elle basée sur la science ?

adrien