objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Info Santé

La sclérose en plaques, comment ça marche ?

La sclérose en plaques, comment ça marche ?
Notez cet article



La sclérose en plaques est une maladie auto-immune très répandue dans le monde. En s’attaquant à diverses régions du cerveau et de la moelle épinière, elle peut causer des handicaps plus ou moins lourds et durables. Voici ce qu’il faut savoir à son sujet.

La sclérose en plaques est à ce jour la maladie auto-immune touchant le système nerveux central (SNC) la plus répandueAvec 100.000 personnes atteintes et 2.500 nouveaux cas diagnostiqués chaque année en France, la sclérose en plaques (SEP) est en augmentation constante. Cette maladie atteint le SNC (formé par le cerveau et la moelle épinière) avec des symptômes variés et une évolution difficilement prédictibles. Si aucun traitement n’existe à ce jour pour guérir complètement la SEP, il existe néanmoins des médicaments qui participent à améliorer le quotidien des patients et à réduire les risques de récidive.

La myéline : barrière protectrice des neurones

Les neurones présents dans notre cerveau et ceux desservant l’ensemble de notre corps via la moelle épinière (sensitifs et moteurs) sont un peu comme des câbles électriques. Tandis que l’information voyage sous forme chimique au niveau de leurs terminaisons (dendrite), elle circule sous la forme d’une impulsion électrique à l’intérieur des cellules, le long de leur axe principal (axone). Afin d’éviter les « courts-circuits », ces autoroutes de l’information doivent donc être protégées par une gaine isolante, que l’on appelle la myéline.

Celle-ci est répartie en « pointillés » le long de l’axone, un peu comme un collier de longues perles séparées par des interstices. Baptisés nœuds de Ranvier, ces espaces dénués de myéline sont suffisamment étroits pour éviter les risques de courts-circuits tout en fournissant des points d’accélération à l’influx nerveux, et donc, à l’information. C’est grâce à l’action combinée de la myéline et de ces nœuds de Ranvier que notre cerveau est capable de réfléchir si rapidement et efficacement.

Une maladie complexe et protéiforme

Malheureusement, dans le cas de la SEP, le système immunitaire s’emballe et s’attaque à la gaine de myéline, entraînant des lésions qui empêchent les cellules nerveuses de communiquer correctement. La SEP se manifeste le plus généralement par des poussées aiguës (dans sa forme récurrente-rémittente), avec une apparition soudaine de symptômes qui peuvent disparaître partiellement ou en totalité en l’espace de quelques semaines. Elle peut aussi prendre une forme plus continue et sévère (dite progressive), où les troubles s’accumulent et s’aggravent au cours du temps. Une fois contractée, la maladie suit l’individu tout au long de sa vie.

Les signes observés au début de la maladie peuvent varier en fonction des zones atteintes dans le cerveau ou la moelle : troubles visuels, moteurs, sexuels, urinaires, cognitifs, du sommeil ou encore de la sensibilité… Il est le plus souvent impossible de prévoir leur évolution, néanmoins des prises en charge sont disponibles et permettent de réduire leur impact, voire, parfois, leur progression.

Diagnostic de la sclérose en plaques

On connaît encore mal les causes de la SEP, situées au croisement de facteurs génétiques et environnementaux, et même parfois infectieux. Il n’existe pas encore de test unique pour la diagnostiquer : les médecins s’appuient donc sur un ensemble d’observations et de mesures (IRM, analyse du fluide cérébro-spinal, étude du fonctionnement électrique du cerveau). Si vous souhaitez vous renseigner sur cette maladie ou encore si vous voulez tester vos connaissances sur le sujet, rendez-vous sur le site Lumière sur la SEP afin d’en apprendre plus.

Informations délivrées par le laboratoire Roche. Code article : M-FR-00000523 établi en septembre 2020.

Cela vous intéressera aussi

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

Les biotechnologies vont-elles révolutionner notre quotidien ?

adrien

Vrai ou faux ? Cinq choses à savoir sur le CBD

adrien

5 règles pour démêler le vrai du faux

adrien

Le CBD est-il vraiment non psychoactif ?

adrien

Comment fabriquer son propre gel hydroalcoolique maison ?

adrien

Cinq conseils pour bien s’entraîner avec un vélo elliptique

adrien