objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Le port du masque altère-t-il vos performances sportives ?



Une récente étude randomisée tente de savoir si le port du masque altère les performances sportives. À la réouverture des structures sportives, ces résultats seront importants pour adapter les séances de sport. 

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Non, les masques ne provoquent pas l’hypoxie
  Cette vidéo rétablit les faits à propos d’une publication devenue virale sur les réseaux sociaux. Celle-ci affirme que porter un masque chirurgical provoque de l’hypoxie. Découvrez pourquoi cela est infondé et comment bien porter votre masque. 

Lorsque vous réalisez une activité physique et que vous portez un masque, vous avez peut-être ressenti un inconfort et une baisse de vos performances. Une récente étude randomisée publiée dans le British Journal of Sport Medicine portant sur 31 adultes en bonne santé, âgés de 18 à 29 ans, a voulu déterminer si le port du masque avait un impact sur des indicateurs purement empiriques (le temps d’exercice), des indicateurs physiologiques (VO2max, ventilation, rythme cardiaque), des indicateurs psychologiques (perception lorsqu’on porte un masque) et cela, chez des individus portant ou ne portant pas un masque en leur faisant passer un test sur un tapis de course. 

La VO2MAX, la ventilation et le rythme cardiaque impactés 

Le port du masque a affecté l’ensemble des paramètres physiologiques en réduisant la capacité maximale de consommation d’oxygène (ou VO2MAX) de 552 à 812 ml/minutes, la ventilation de 20,3 à 45,2 litres/minutes, le rythme cardiaque maximal de 8,4 à 17 battements par minute. Cela conduit à une réduction du temps d’exercice pratiqué de 1 min 19 sec à 1 min 39 sec. Ces résultats, bien qu’obtenus auprès d’un petit échantillon, renseignent sur le fait qu’un impact sur la performance est de l’ordre du possible. Il faudrait des échantillons plus importants afin de savoir si cela est de l’ordre du probable.

Une perception négative du port du masque 

Il n’y a pas que l’altération de variables physiologiques qui entraîne une diminution du temps d’exercice. Les personnes du groupe qui portaient un masque se sentaient de plus en plus essoufflées et avaient des réactions claustrophobiques à des intensités d’exercices élevées. Cela suggère aussi que les sportifs et les entraîneurs devront prendre garde à d’autres signes que des variations d’ordre quantitatif, mais aussi rester attentifs à leurs sensations ainsi qu’aux ressentis de leurs clients. Il faudra donc veiller à adapter la contrainte du port du masque aux séances, personnelles ou proposées aux clients, lorsque les salles rouvriront.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

Quelle est la meilleure heure pour faire du sport ?

adrien

Pourquoi les nouveaux virus viennent-ils souvent de Chine ?

adrien

à quel âge introduire les aliments ?

adrien

quels sont les symptômes de sevrage et comment les éviter ?

adrien

découvrez 8 aliments contre la constipation

adrien

Comment les aides auditives améliorent-elles la qualité de vie ?

adrien