objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Les vertus thérapeutiques du CBD contre les troubles anxieux



Même si on en parle beaucoup depuis quelques années maintenant, le CBD – ou cannabidiol de son vrai nom – continue de susciter les interrogations au sujet de ses vertus soit-disant « miracle ». Si certains l’utilisent pour réduire les problèmes de sommeil et d’insomnies, pour d’autres il agit comme un remède anti-anxiété. La rédaction de Futura s’est intéressée aux effets bénéfiques du CBD pouvant même remplacer les anxiolytiques médicamenteux.

Cela vous intéressera aussi

Peut-être en avez-vous beaucoup entendu parler ou vous-êtes vous déjà renseigné sur du CBD à Paris : le cannabidiol est tout à fait légal sur le territoire français. Qu’est-ce qui le différencie du cannabis ? Le CBD ne contient pas de THC (cannabinoïde tétrahydrocannabinol), un élément classé comme psychotrope à l’origine des effets psychoactifs ou de la dépendance. Le cannabidiol est donc composé d’extraits de plants de chanvre mais ne procure aucune action récréative.

Près de 20 % de la population souffrirait de troubles anxieux

Pour être plus précis, ce serait 15 % à 20 % de la population qui souffrirait d’anxiété au cours de leur vie. C’est ce qu’affirme la Sécurité sociale française sur son site Ameli. Plusieurs facteurs sont susceptibles d’être la cause de l’anxiété : l’environnement professionnel, la vie privée, le milieu familial et l’enfance vécue ou encore le rapport à l’actualité. 

Cette anxiété prend différentes formes chez les individus qui en souffrent. L’accélération du rythme cardiaque, un sentiment de nervosité qui perdure, des essoufflements ou une lourdeur sur la poitrine, une impression de mal-être profonde en sont quelques exemples. Ces réactions émotionnelles sont tout à fait normales dans un cas de figure habituel. Une contrariété, un conflit ou une période de stress au travail peuvent en être l’origine.

Très complexe, l’anxiété prend des formes aussi diverses et variées qu’il y a d’individus. Plus généralement, voici quelques perturbations ressenties par les personnes angoissées :

  • une phobie sociale ;
  • des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ;
  • un état d’inquiétude persistant ;
  • des attaques de panique ;
  • des phobies spécifiques…

Toutefois, l’anxiété peut se révéler handicapante à partir du moment où elle ne laisse aucun répit à celle ou celui qui la subit. Lorsqu’elle fait partie intégrante du quotidien, à toute heure du jour et de la nuit, cette anxiété qui ne devrait qu’être passagère se transforme alors en troubles anxieux et les issues pour retrouver un apaisement sont multiples. Tandis que certaines personnes vont opter pour un accompagnement psychologique ou médical, d’autres se tournent vers le CBD et ses promesses anxiolytiques.

Les propriétés anxiolytiques cannabidiol

Le CBD serait une alternative naturelle pour faire diminuer l’anxiété passagère ou chronique de plus en plus privilégiée au profit des solutions médicamenteuses… La prise régulière de CBD permettrait en effet d’atténuer les gênes physiques et les états émotionnels qui ne sont pas liées à une maladie ou à une pathologie. L’avantage ? Le cannabibiol ne nécessite ni ordonnance ni suivi médical.

Bien que de nombreuses études soient encore en cours pour explorer le fonctionnement du CBD sur notre cerveau, il n’est pas possible de tirer des conclusions définitives pour le moment. Cependant, si l’on tient compte des chiffres et des avis des consommateurs, nombre d’entre eux semblent y trouver une forme d’apaisement.

On prêterait au CBD des propriétés stimulantes pour activer la production de sérotonine procurant ainsi un effet anti-anxiété. Il s’agit d’une hormone naturellement sécrétée par l’organisme qui régule le sommeil et l’humeur. On l’appelle d’ailleurs « l’hormone du bonheur ».

De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait affirmé dans un rapport que le CBD ne représenterait aucun risque pour la santé des consommateurs et leur prêtait même d’éventuels bienfaits thérapeutiques. Il ne provoque ni dépendance ni effets secondaires même à la suite d’un usage prolongé.

Par ailleurs en 2017, des études menées en laboratoire par Current Neuropharmacol sur des modèles animaux ont notamment mis en évidence les propriétés anti-panique du cannabidiol chez les rats. Dans les conclusions de cette étude, les chercheurs envisagent même le CBD comme un substitut aux benzodiazépines (des médicaments connus pour ralentir l’activité cérébrale et prodiguer des sensations relaxantes, voire de la somnolence).

Aujourd’hui, le CBD suscite toujours l’intérêt de la communauté scientifique et médicale pour déterminer quels sont les réels effets du cannabidiol et son rôle sur plusieurs récepteurs dans le cerveau.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

des appareils dentaires invisibles et plus confortables

adrien

9 plantes médicinales à cultiver chez soi

adrien

quels sont ses causes et ses symptômes ?

adrien

Quid de l’utilisation de la cigarette électronique en 2021 ?

adrien

Mycoses du pied : peut-on les prévenir ?

adrien

Trois axes d’action pour limiter la propagation des virus virulents

adrien