objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Info Santé

Pourquoi le tourisme médical séduirait-il autant les Français ?

Pourquoi le tourisme médical séduirait-il autant les Français ?
Notez cet article



Ils sont bien nombreux, ces Français qui voguent vers des terres étrangères pour bénéficier de soins dans le cadre du tourisme médical. Cette pratique qui séduit les patients par milliers fait l’objet d’un développement important et permettrait à certains pays de s’ériger en destination de rêve.

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Un robot pourrait-il remplacer un chirurgien ?
  Les robots chirurgiens se développent, se perfectionnent et sont de plus en plus présents dans les salles d’opération aux côtés des chirurgiens. Mais remplaceront-ils un jour complètement les praticiens ? 

Si, depuis bien longtemps, il est admis de se déplacer vers des sources miraculeuses ou des lieux saints afin de bénéficier de leurs pseudos vertus thérapeutiques, le concept dont il est question ici présente quelques spécificités. Profondément moderne, il répond par sa définition autant à des attentes médicales qu’à des motifs récréatifs. Après une précision des contours du concept et des formes qu’il prend le plus généralement dans sa pratique par les patients français, découvrez les fondements qui justifient son attrait.

Ces fondements résident aussi bien dans la qualité des soins proposés à l’étranger que dans l’agrément des prestations qui y sont associées. S’y intéresser permet de comprendre l’attirance marquée des Français pour le tourisme médical.

Le tourisme médical : qu’est-ce que c’est ?

Le tourisme médical désigne la pratique qui consiste à se déplacer hors de son pays de résidence pour recevoir des soins de santé disponibles à l’étranger, tout en profitant de ce déplacement pour visiter et découvrir une destination qui présente souvent divers attraits touristiques. Elle est également désignée par tourisme de santé ou tourisme hospitalier. La pratique a donc généralement pour vocation de permettre de jumeler le volet récréatif d’une sortie touristique à celui plus délicat des soins de santé.

Il peut cependant arriver que l’aspect touristique soit occulté et que le choix de la destination se fasse exclusivement au regard des économies que celle-ci permet de réaliser. De plus, dans certains cas, les contraintes post-opératoires n’offrent aucune possibilité de sortie touristique, ce qui remet en cause la composante récréative du choix des destinations.

Si, dans sa définition la plus stricte, le tourisme médical permet de bénéficier de soins de santé qui ne sont disponibles qu’à l’étranger, sa pratique par une majorité de Français s’éloigne de cette définition. La plupart des interventions pratiquées sont en effet également disponibles en France. La pratique du tourisme médical relève ainsi exclusivement d’un choix opéré par les Français qui en font l’option.

Quelles sont les destinations privilégiées

Les principales régions du monde qui reçoivent le plus de patients français dans le cadre des offres de soins qu’elles proposent sont :

  • l’Afrique du Nord avec des destinations telles que la Tunisie et le Maroc ;
  • l’Europe de l’Est avec des destinations telles que la Roumanie ou encore la Hongrie ;
  • l’Asie avec la Thaïlande et l’Inde comme destinations privilégiées ;
  • l’Amérique latine avec, en tête, le Brésil et la Bolivie.

Les pays tels que la Tunisie et le Maroc font l’objet d’intérêts en raison de leur caractère francophone et ceux d’Europe de l’Est en raison de leur appartenance à l’espace européen. Diverses autres destinations telles que la Turquie sont à considérer et s’imposent de plus en plus grâce à leurs offres. La greffe de cheveux en Turquie est d’ailleurs particulièrement populaire auprès des Français.

Les soins les plus sollicités

Déjà en 2014, 2 % des Français reconnaissaient avoir bénéficié de soins médicaux hors de l’Hexagone. Dans le cadre du tourisme médical, les soins auxquels les patients français ont recours sont principalement ceux incomplètement ou pas du tout remboursés par la Sécurité sociale. En tête de cette liste, figurent les soins esthétiques. La liste est complétée par les soins dentaires, ceux des yeux et ceux, particulièrement sollicités, des implants capillaires. Sur ce registre, de nombreux Français se tournent vers la Turquie, capitale du poil, pour l’expertise qui y est proposée.

Les raisons qui séduisent tant de Français

  • Une offre de soins sanitaires fiables

Les offres de soins proposées dans les pays de destination séduisent globalement par leur fiabilité. Celle-ci se traduit aussi bien du point de vue des infrastructures sanitaires existantes que de celui des compétences et expertises des praticiens. Les destinations de tourisme médical possèdent en effet pour la grande majorité d’entre elles, des installations modernes, capables d’inspirer confiance à des patients habitués au standing des pays occidentaux.

Les praticiens qui y exercent sont également généralement issus d’universités occidentales et ont pratiqué au sein de centres hospitaliers du monde occidental. Ils disposent en outre de la capacité de s’exprimer dans un langage international, propre à mettre en confiance les patients francophones. Ce sont là autant de caractéristiques mises en avant par les agences de tourisme médical qui font la promotion des offres de soins proposées par les destinations auxquelles elles sont rattachées.

  • Des niveaux de vie différents

La différence entre les niveaux de vie en France et dans les destinations étrangères retenues pour les soins constitue aussi un facteur important du choix opéré par les patients français. Ainsi, un argument mis en avant par les centres de chirurgie esthétique en Tunisie réside dans cette différence qui permet de rémunérer un praticien spécialiste et les équipes médicales à des tarifs bien moins élevés que ceux applicables en France.

Cette différence de niveau de vie permet aux destinations concernées de proposer une qualité de soins comparable, voire supérieure, à celle fournie en France mais à des tarifs bien plus accessibles. Cette perspective d’économie contribue évidemment largement à séduire les Français.

  • Des cadres réglementaires différents

Les règlementations européennes, et plus généralement occidentales, sont bien connues pour leur caractère lourd et contraignant. À l’inverse, les règles définies par ailleurs offrent une plus grande souplesse aux praticiens. Ainsi, par exemple, contrairement aux compétences spécialisées requises pour pratiquer certains soins spécifiques dans les pays européens, d’autres règlementations autorisent des assistants médicaux à mettre en œuvre ces soins.

Cela permet aux adeptes du tourisme médical de bénéficier de soins prodigués par du personnel tout aussi compétent mais plus disponible et dont la mobilisation requiert des rémunérations plus abordables.

Le tourisme médical : au-delà de l’offre de soins

Un traitement haut de gamme

Les tarifs pratiqués dans le cadre du tourisme hospitalier correspondent la plupart du temps à un service intégrant bien plus que les soins médicaux. Les prestations sont en effet conçues pour compenser l’effet du déplacement et du dépaysement auxquels sont soumis les touristes médicaux.

Outre l’accès à des installations sanitaires à la pointe de la technologie, l’offre inclut généralement :

  • un hébergement de luxe comprenant des repas et les commodités usuelles ;
  • la prise en charge des divers trajets entre l’aéroport, le lieu d’hébergement et le centre de soins ;
  • l’essentiel des consommables médicaux nécessaires à l’intervention médicale ;
  • les honoraires des praticiens et de l’équipe médicale ;
  • les frais d’accès au bloc opératoire ;
  • les consommables médicaux requis dans le cadre des soins post-opératoires ;
  • un suivi post-opératoire, même à distance.

Toutes ces prestations sont généralement incluses et assurées pour des tarifs moins élevés ou comparables à ceux applicables en France. Le contenu de ces offres contribue lui aussi à susciter l’intérêt des Français pour le tourisme médical.

Des références convaincantes

Si le tourisme médical a fait son entrée dans l’imaginaire des Français, c’est également parce qu’il a bénéficié d’une caution essentielle : celle des célébrités comme par exemple Julie Bertin. Celles-ci sont en effet nombreuses à y avoir recouru, ce qui a popularisé le concept auprès du grand public.

Les résultats visibles affichés par ces patients célèbres ont eux aussi joué le rôle d’ambassadeurs convaincants de la pratique du tourisme de santé. Le cas de Julie Bertin illustre par ailleurs les nombreuses possibilités offertes par cette pratique.

Une option facilitée par l’évolution technologique

Il pourrait sembler bien difficile a priori, de mettre en œuvre la logistique requise pour se soumettre à une intervention dans le cadre du tourisme de santé. Mais les facilités offertes par les progrès technologiques simplifient les choses à bien des égards.

Il est ainsi possible de passer les premières phases par le biais d’échanges téléphoniques et même par l’envoi de photographies qui permettent aux praticiens d’apprécier à distance l’état des patients. Ils peuvent alors leur prescrire des examens spécifiques à réaliser avant tout voyage. Cela permet de raccourcir sensiblement la durée du séjour à l’étranger pour y subir une intervention. De même, après une intervention, les moyens de communication modernes qui incluent la vidéo en temps réel permettent aux spécialistes en charge du suivi post-opératoire d’assurer leur office. Les possibilités offertes par le développement technologique contribuent donc elles aussi à rendre le tourisme médical accessible, mais également aisé et séduisant pour les Français.

Une dernière recommandation

Attention, cependant, le tourisme médical peut présenter certains risques. Nous vous conseillons vivement de faire appel à une clinique ou à une agence de tourisme médical de confiance et qui propose un interprète pour éviter les déconvenues linguistiques. Faites des recherches pour évaluer la réputation de l’institution en amont et sa capacité à assurer un suivi post-opératoire. Demandez également le CV du chirurgien qui s’occupera de vous, favorisez les médecins formés dans des pays occidentaux et les cliniques certifiées par des organismes indépendants.

Article partenaire

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

qu’est-ce que le test PCR ?

adrien

quel est le risque d’être contaminé dans les transports en commun ?

adrien

Les biotechnologies vont-elles révolutionner notre quotidien ?

adrien

Quels sont les aliments les plus riches en protéines ?

adrien

faut-il désinfecter ses vêtements et ses chaussures ?

adrien

une alternative sans risque aux tampons

adrien