objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Prise de poids à la ménopause : mais pourquoi ?



Toutes les femmes craignent de prendre du poids à la ménopause. Ces craintes sont-elles fondées ? Et si oui, pourquoi ? Mieux comprendre la prise de poids des femmes pour mieux y remédier : Futura fait le point.

Cela vous intéressera aussi

Les chiffres de Santé publique France nous éclairent sur la prise de poids des femmes à la ménopause. Ceux-ci montrent qu’il n’existe pas de lien particulier entre le moment de la ménopause et une prise de poids chez les femmes. En revanche, il est vrai que les femmes prennent du poids avec les années, en moyenne 0,43 % par an. L’instauration d’un traitement hormonal substitutif à la ménopause n’a aucun impact (ni positif ni négatif) sur cette prise de poids.

Il n’existe pas de lien particulier entre le moment de la ménopause et une prise de poids chez les femmes

En revanche, la composition corporelle des femmes se modifie effectivement à la ménopause :

  • la masse maigre diminue fortement après 50 ans. En réalité, elle diminue chaque année dès l’âge de 20 ans ;
  • il y a une modification de la distribution du tissu adipeux, avec une répartition des graisses autour de l’abdomen. Là aussi, en réalité, la graisse abdominale augmente d’année en année dès l’âge de 30 ans !

Pour conclure, la physiologie des femmes fait qu’elles prennent naturellement du poids d’année en année. Au moment de la ménopause, la prise de poids s’accélère avec une répartition des graisses jugée disgracieuse. Il est à noter que toutes les femmes ne sont pas égales à l’arrivée de la ménopause. Tandis que certaines ne vont pas prendre un gramme, d’autres vont prendre beaucoup de poids, malgré tous leurs efforts.

Pourquoi les femmes prennent du poids ?

La balance calories consommées/calories dépensées au moment T n’explique pas tout ! Même s’il s’agit bien entendu d’un élément clé à prendre en compte pour comprendre une prise de poids, celle-ci a aussi des raisons physiologiques. La diminution de la masse maigre avec l’âge est tout simplement liée au vieillissement naturel des cellules. Celui-ci dépend :

  • du patrimoine génétique ;
  • des habitudes tout au long de la vie : fatigue, rythme de travail décalé, mais aussi prises alimentaires et activités physiques.

Voilà pourquoi tant d’inégalités dans la prise de poids des femmes ! Il a également été montré que le stress négatif a une influence directe sur la prise de poids localisé au niveau de l’abdomen (fesses, ventre, hanches).

Comment limiter la prise de poids ?

Même si la prise de poids est liée à des facteurs génétiques ou à des composantes du mode de vie sur lesquelles les femmes n’ont pas toujours d’emprise, celle-ci n’est pas une fatalité ! Il est possible d’agir pour la limiter. C’est important et pas seulement pour des raisons esthétiques. Le surpoids favorise la survenue d’autres maladies comme le diabète ou l’hypertension.

L’alimentation doit être adaptée. Par exemple, les produits laitiers (surtout les yaourts) jouent un rôle favorable. Un apport trois fois par jour est recommandé. C’est bien sûr le calcium qui a un effet bénéfique pour limiter la prise de poids des femmes ménopausées. Les légumes secs et les céréales complètes sont également conseillés, tandis que les produits transformés et les graisses saturées sont à proscrire. Les fruits et légumes peuvent être consommés à volonté.

Il est important de retenir que, toutes études confondues, c’est toujours une augmentation de l’activité physique qui permet d’obtenir les effets les plus intéressants, en particulier pour les femmes ayant un IMC > 30. Rappelons que l’activité physique, ce n’est pas que le sport ! Toutes les activités comptent : ménage, courses, repassage, jardinage, promenade, et même shopping. Trente minutes par jour suffisent pour obtenir des résultats sur la balance. Les activités d’endurance sont particulièrement conseillées.

Attendre la ménopause pour avoir de bonnes habitudes alimentaires et une activité physique suffisante, ce serait dommage ! En effet, prendre du poids puis le reperdre n’est pas sans conséquences pour l’organisme. Même s’il est bien sûr préférable de perdre du poids en cas de surpoids, cela entraîne aussi une perte de masse maigre, c’est-à dire-de masse osseuse.

 

 

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

Quels sont les dangers de l’huile de palme pour la santé ?

adrien

Incinération des déchets : avantages et inconvénients

adrien

quelle est cette étrange maladie où l’on transpire du sang ?

adrien

Mycoses du pied : peut-on les prévenir ?

adrien

Combien de temps peut-on vivre sans manger ?

adrien

Quels sont les principaux moyens de contraception ?

adrien