objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

quelles conséquences sur la vie professionnelle ?



Temps partiel thérapeutique, aménagement de poste et du temps de travail sont autant de possibilités pour faire face aux conséquences des symptômes liés à la sclérose en plaques (SEP). Mais, malgré ces dispositifs, le caractère aléatoire de la progression de la maladie constitue un frein à la carrière professionnelle, d’autant que le diagnostic est posé à 29 ans en moyenne et que la sclérose en plaques est une maladie chronique évolutive.

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Interview 5/5 : les maladies génétiques sont-elles héréditaires ?
  Une maladie génétique est due à une anomalie d’un ou plusieurs chromosomes, ce qui entraîne un défaut de fonctionnement de certaines cellules de l’organisme. Jean-Louis Serre, professeur de génétique, nous parle plus en détail de ces maladies. 

Avec 110.000 personnes concernées en France, la sclérose en plaques est la première cause de handicap sévère non traumatique chez les jeunes adultes. D’origine auto-immune, la sclérose en plaques ou SEP affecte le système nerveux central. En effet, le système immunitaire se retourne vers la gaine de myéline qui entoure les axones (prolongement d’un neurone impliqué dans la communication avec une cellule). Cette démyélinisation entraîne une inflammation, et à terme, la dégénérescence de l’axone. Le patient peut, de ce fait, avoir des troubles moteurs, sensitifs, cognitifs ou visuels.

La sclérose en plaques : une pathologie au caractère évolutif aléatoire

Il existe deux types d’évolution de la sclérose en plaques. Dans 85 % des cas, elle se manifeste sous forme de poussées associées à une extrême fatigue alternant avec des périodes de rémission plus ou moins longues. Il peut se passer plusieurs mois entre chaque poussée. Malheureusement, pour certains patients, la maladie peut évoluer au bout de quelques années vers la forme progressive, d’évolution lente avec une aggravation du handicap. Parfois, la forme progressive s’exprime d’emblée, les symptômes neurologiques évoluent sans poussées et sans rémission. L’évolution et les symptômes sont très divers selon les patients. Certains peuvent continuer à travailler normalement ; pour d’autres, cela est plus compliqué et nécessite des aménagements spécifiques, au domicile comme sur le lieu professionnel.

Travailler avec la sclérose en plaques

Les conséquences sur le travail dépendent de plusieurs choses : le stade de la maladie, les symptômes, les traitements mais aussi du type de poste (station debout, horaires décalés, stress).

Une enquête menée en avril 2017 (Laboratoire Roche, Union associative pour lutter contre la Sclérose en Plaques et l’Association des paralysés de France) révèle que 87 % des personnes interrogées considèrent que la maladie est un frein à l’embauche. Les employeurs, du fait du caractère aléatoire de la progression de la maladie, sont souvent réticents au recrutement.

Les 3/4 des personnes souffrant de sclérose en plaques considèrent que cette dernière a un impact sur leur vie professionnelle. Absences répétées, productivité plus faible ont des conséquences relationnelles avec l’employeur ou les autres salariés.

De plus, le manque de visibilité de la maladie n’encourage pas une sensibilisation des employeurs et des collègues. Trouver ou conserver un travail est pourtant fondamental à la fois sur le plan social et psychologique. Pour les personnes qui font le choix de parler de leur maladie, une amélioration du quotidien est possible grâce à des dispositifs permettant des aménagements (temps partiel thérapeutique, aménagement du poste, du fauteuil de bureau, statut de travailleur handicapé) et une possible prise en compte de la spécificité de la pathologie par l’employeur et les différents collaborateurs concernés.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

Soulager la douleur avec le chaud ou le froid ?

adrien

Quelle est la meilleure position pour dormir ?

adrien

Pourquoi les hommes grossissent-ils du ventre ?

adrien

pourquoi, pour qui et comment ?

adrien

Quelle maladie peut-on attraper par un moustique ?

adrien

Quel est le meilleur antiseptique pour la peau ?

adrien