objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Quels sont les principaux bienfaits liés à l’arrêt du tabac ?

Bien qu’il n’existe aucune formule magique pour arrêter de fumer, de nombreux fumeurs et proches de fumeurs s’interrogent sur les bienfaits réels et vérifiables liés à l’arrêt du tabac. Souvent mal connus et même sous-estimés, ces bienfaits sont pourtant extrêmement nombreux et certains d’entre eux apparaissent même après seulement quelques jours de désaccoutumance !

Les bienfaits physiques qui découlent d’un arrêt net de la cigarette peuvent être classés en différentes catégories selon leur temps d’apparition et les parties de l’organisme concernées. Bien qu’il puisse être très difficile à opérer pour de gros fumeurs, les résultats sont sans appel : un sevrage de tabac définitif affecte positivement l’ensemble de l’organisme. Tour d’horizon des bienfaits d’une vie sans tabac sur la santé.

Arrêt du tabac : les bienfaits sur le corps à court terme

Les bienfaits qui sont les plus rapides à apparaître après l’arrêt du tabac peuvent aussi être les plus motivants, puisqu’ils sont ressentis après quelques dizaines de minutes seulement ! Après seulement 30 minutes de sevrage :

  • la pression artérielle diminue ;
  • la fréquence cardiaque redevient normale ;
  • la température des extrémités du corps augmente jusqu’à atteindre leur température d’origine.

Après quelques heures sans fumer, ce sont les taux de nicotine et de monoxyde de carbone présents dans le sang qui diminuent drastiquement. Les cellules retrouvent alors leur niveau d’oxygénation naturel.

Un fumeur qui a arrêté de fumer depuis 24 à 72 heures peut, quant à lui, observer encore plus d’effets positifs, tels que :

  • le goût et l’odorat qui s’améliorent ;
  • la respiration qui devient plus ample et plus confortable ;
  • de l’énergie à revendre.

Ces derniers bienfaits peuvent être expliqués par l’expulsion de la nicotine par l’organisme, le rejet des résidus de fumée par les poumons et la régénération des terminaisons nerveuses.

Les conséquences positives sur les muscles et les articulations

La consommation de tabac est susceptible d’affaiblir les os et de ralentir le rétablissement des muscles… Arrêter de fumer permet donc de réduire les risques de développement de maladies osseuses et vasculaires, tout en diminuant les risques de déchirures et d’inflammation musculaires.

Pourtant, des douleurs articulaires ou musculaires, comme les douleurs au genou, peuvent être ressenties quelques jours après l’arrêt du tabac. Le corps élimine les toxines et se nettoie naturellement, pouvant ainsi entraîner ce type de douleurs durant quelques jours seulement.

Arrêter de fumer pour diminuer les risques de maladies graves

Certains bienfaits inhérents à l’arrêt de la cigarette mettent un peu plus de temps à se manifester. Ils impactent cependant très positivement la santé générale d’un individu !

Après un an sans fumer, le risque d’accident vasculaire cérébral équivaut à celui d’un non-fumeur et celui de subir un infarctus du myocarde diminue de moitié. Cinq ans après, la récupération pulmonaire divise par 2 le risque de cancer du poumon.

De 10 à 20 ans après l’arrêt du tabac, le risque de développer d’autres cancers (bouche, vessie, gorge, etc.) diminue considérablement et l’espérance de vie se rapproche de celle des personnes qui n’ont jamais fumé.

Autres articles

quels sont ses bienfaits et comment la préparer ?

adrien

symptômes et traitement de cette dermatose inflammatoire récidivante

adrien

Six dangereux virus créés en laboratoire

adrien

quels sont les symptômes les plus fréquents ?

adrien

Cinq aliments probiotiques pour développer votre flore intestinale

adrien

6 vertus du café pour la santé

adrien