objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Quels sont les vaccins contre la Covid-19 autorisés en France ?



La vaccination contre la Covid-19 suit son cours partout dans le monde. Quels sont les vaccins déjà autorisés en France et ceux qui sont en passe de l’être ? 

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Comment fonctionne un vaccin à ARN messager ?
  Pfizer et Moderna ont choisi cette technique de pointe pour concevoir en un temps record leur vaccin contre le Covid-19. Cette vidéo présente tout ce qu’il faut savoir sur les vaccins à ARN messager en trois minutes ! 

Pour lutter contre la pandémie de Covid-19, plusieurs vaccins ont été autorisés en France. C’est l’Agence européenne du médicament qui délivre les autorisations de mise sur le marché (AMM) pour les produits de santé en Europe. Pour le moment, tous les vaccins anti-Covid disponibles bénéficient d’une autorisation d’utilisation conditionnelle, il s’agit d’une AMM provisoire qui ne dure qu’un an. Elle peut devenir une AMM standard, si les fabricants des vaccins fournissent toutes les données scientifiques nécessaires à son établissement. En mars 2021, il y a quatre vaccins anti-Covid autorisés en France et d’autres en cours d’examen.

Pfizer et Moderna

Le vaccin de Pfizer, appelé Cominarty®, est le premier vaccin autorisé en Europe, le 21 décembre 2020. Ce vaccin à ARNm est efficace à 95 % après la seconde dose, pour prévenir les formes symptomatiques de la maladie. Il permet de réduire le nombre d’hospitalisations de 87 % et le nombre de décès de 84 %. Chez les plus de 65 ans, particulièrement exposés aux formes sévères de la Covid-19, il est efficace à 94,7 %.

Le vaccin de Moderna, appelé mRNA-1273, a été autorisé par les instances européennes le 6 janvier 2021. Il fonctionne également avec la technologie de l’ARNm. Il est efficace à 94,1 % pour prévenir les formes symptomatiques de la Covid-19 à l’issue de la seconde dose. Son efficacité est de 84,6 % chez les plus de 65 ans.

AstraZeneca et Johnson & Johnson

Le vaccin d’AstraZeneca, AZD1222, a été autorisé le 29 janvier 2021 par l’Europe. Il a été suspendu quelques jours en France à cause de l’apparition de cas de thromboses, mais l’Agence européenne du médicament a de nouveau confirmé son efficacité et son inocuité. Il est désormais réservé aux plus de 55 ans. Ce vaccin se base sur un vecteur viral, un adénovirus qui porte les spicules du coronavirus sur sa surface. Son efficacité estimée dans les essais cliniques est de 76 %, après deux doses, selon les dernières communications d’AstraZeneca. Elle monte à 85 % pour les plus de 65 ans et prévient à 100 % les formes graves de la maladie. Les détails n’ont pas encore été publiés dans une revue à comité de relecture.

Le vaccin de Johnson & Johnson, appelé Janssen, est le dernier vaccin autorisé par l’Agence européenne du médicament, le 11 mars 2021. Ce vaccin utilise aussi un adénovirus qui porte la protéine S du coronavirus pour protéger contre la Covid-19 et ne nécessite pas de rappel (une seule dose). Selon les résultats communiqués par Johnson & Johnson, il est efficace à 66 % pour prévenir les formes modérées de la maladie et à 85 % contre les formes sévères.

Les vaccins en cours d’étude

Le dossier du vaccin russe Sputnik V est en cours d’étude par l’Europe. L’efficacité de ce vaccin basé sur un mélange de deux vecteurs viraux est estimée à 91,6 %. Il est à l’étude depuis le 4 mars 2021 pour une AMM conditionnelle. L’Europe étudie aussi le vaccin de CureVac, depuis le 12 février 2021. Mis au point par l’Allemagne, il utilise la technologie ARNm. Son efficacité n’a pas été encore communiquée, les derniers essais cliniques sont toujours en cours. Enfin, le dernier vaccin à l’étude est le vaccin Novavax, mis au point en Afrique du Sud. Il s’agit d’un vaccin sous-unitaire qui contient la protéine S purifiée et un adjuvant pour stimuler l’immunité. Selon un communiqué de presse, il est efficace à 96,4 %.

Tableau récapitulatif des vaccins anti-Covid autorisés ou en cours d’autorisation

Nom Fabricant Principe Efficacité État
Comirnaty Pfizer ARNm

95 % après deux doses

94,7 % après deux doses pour les 65 ans et +

AMM conditionnelle au 21 décembre 2020
mRNA-1273 Moderna ARNm

94,1 % après deux doses

84,6 % après deux doses pour les 65 ans et +

AMM conditionnelle au 6 janvier 2021
AZD1222 AstraZeneca vecteur viral

76 % après deux doses

85 % après deux doses pour les 65 ans et +

AMM conditionnelle au 29 janvier 2021
Janssen Johnson & Johnson vecteur viral

66 % après une dose contre les formes modérées

85 % après une dose contre les formes sévères

AMM conditionnelle au 11 mars 2021
Sputnik V Russie deux vecteurs viraux

91,6 % après deux doses

92,7 % après deux doses pour les 50-60 ans

Dossier en cours d’étude
CVnCOV CureVac ARNm pas communiquée Dossier en cours d’étude
NVX-CoV2373 Novavax vaccin sous-unitaire 96,4 % après deux doses Dossier en cours d’étude

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

leurs innovations révolutionneront-elles le monde ?

adrien

Quelles sont les principales carences alimentaires ?

adrien

Le kudzu, pour lutter contre les addictions

adrien

La thalassothérapie est-elle vraiment efficace ?

adrien

Le port du masque altère-t-il vos performances sportives ?

adrien

Quelles questions faut-il se poser avant de prendre des compléments alimentaires ?

adrien