objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

seulement une question d’âge ?



D’après l’Organisation mondiale de la santé, on dénombrerait pas moins de six millions de personnes souffrant de déficience auditive en France. Et seulement un tiers d’entre elles sont appareillées !

Pas diagnostiquée ou prise en charge trop tard, la baisse d’audition est un handicap invisible mais omniprésent qui peut avoir de lourdes conséquences au quotidien : liens sociaux brisés, perte de repères, difficultés au travail, déficit cognitif…

Concrètement, qu’est-ce que la perte d’audition ?

En dehors d’un évènement brutal (tympan percé ou fracture de l’os de l’oreille par exemple), la baisse d’audition est une pathologie progressive qui passe presque inaperçue au départ si l’on ne fait pas régulièrement des contrôles chez un ORL. Dans la majorité des cas, il s’agit d’une difficulté croissante à entendre et à comprendre les sons ou les paroles. Et contrairement aux idées reçues, ce n’est pas qu’une question d’âge puisque d’autres facteurs sont à l’origine d’une baisse auditive importante même chez les jeunes.

Rapidement prise en charge, la déficience auditive peut être limitée grâce au port d’un appareil auditif, ce qui a pour effet immédiat d’améliorer la vie quotidienne des personnes qui jusque-là se sentaient isolées…

Quels sont les facteurs d’une baisse auditive ?

L’âge est évidemment une des causes de la baisse d’audition puisque environ 65 % des personnes de plus de 65 ans seraient concernées, selon l’Inserm. C’est ce que l’on appelle la presbyacousie, autrement dit le vieillissement des cellules de l’oreille interne.

Alors que certains troubles auditifs sont d’origine génétique, d’autres sont la conséquence d’une prise médicamenteuse. Des médicaments dits ototoxiques peuvent effectivement entraîner des lésions au niveau de l’oreille interne. Autre cause et notamment chez les plus jeunes : l’exposition aux bruits excessifs. Musique beaucoup trop forte avec le casque, concerts prolongés, les bruits ambiants de la circulation et de la ville, les boîtes de nuit… ont des effets très néfastes. Les otites chroniques, un bouchon de cérumen ou encore une perforation du tympan peuvent également expliquer la baisse d’audition et ce, quel que soit l’âge.

Certains appareils auditifs remboursés à 100 % désormais

Il existe plusieurs classifications pour déterminer le degré de perte ou de surdité. Le test auditif audiogramme chez un ORL permet de poser un diagnostic détaillé et d’être en mesure de sélectionner l’appareil auditif adéquat.

L’appareillage auditif est une des solutions plébiscitées par les personnes qui souffrent d’une perte auditive importante. Il existe différents types de prothèses permettant de subvenir au besoin de chacun, même pour les cas les plus sévères.

Depuis janvier 2021, de nombreuses personnes peuvent enfin avoir un appareillage auditif adapté grâce à la réforme du 100 % santé. Ce dispositif offre la possibilité de s’équiper et ce, sans reste à charge. La question du coût étant un sérieux frein pour bon nombre de personnes, l’entrée en vigueur de cette réforme rend ce soin plus accessible et permettra à terme d’atténuer le déclin cognitif dû au déficit auditif.

Les conséquences d’une baisse auditive sont nombreuses sur le bien-être et sur la santé. Une étude parue pour la Campagne pour une meilleure audition évoque aussi le risque de dépression chez les individus qui souffrent de perte auditive non traitée, une augmentation du risque de développer la maladie d’Alzheimer avec l’âge ou encore la croissance de troubles cognitifs.

 

Cela vous intéressera aussi

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information



Source link

Autres articles

Est-ce risqué de se rendre chez le dentiste pendant la pandémie ?

adrien

Pourquoi avons-nous plus peur des vaccins que des médicaments ?

adrien

Le coronavirus se transmet-il plus par l’air ou les surfaces contaminées ?

adrien

Brûle-t-on plus de calories en courant dehors ou sur un tapis de course ?

adrien

Qu’est-ce que la technique des abdos hypopressifs ?

adrien

6 signes que vous ne mangez pas assez des protéines

adrien