objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Bacopa monnieri la plante qui améliore la mémoire

23 MAI Bacopa monnieri – Elle est utilisée depuis plus de 3000 ans par la médecine ayurvédique dans le but de traiter différents états pathologiques affectant l’intellect ou le système nerveux central : problèmes d’attention, anxiété, dépression, troubles cognitifs. Dans les années 60, les chercheurs s’y sont intéressés. Leurs travaux ont confirmé les bienfaits de cette plante, qui stimule la mémoire, accroît la vigilance et favorise la concentration.

La bacopa est une plante vivace, glabre et rampante, dont l’origine se trouve en Inde et dans le sud-est de l’Asie, et qui se développe dans les milieux humides des régions tropicales ; elle possède des feuilles opposées, très vertes et épaisses qui lui confèrent l’apparence d’une plante grasse. Ses fleurs sont blanches rayées de bleu.

Elle a la faculté d’ améliorer sa mémoire et les facultés cognitives, mais aussi de soulager les symptômes dus au syndrome de l’intestin irritable. Les autorités médicales reconnaissent également son effet pour traiter l’épilepsie, ainsi que certaines dysfonctions mentales et intellectuelles. Ainsi, des essais cliniques menés en Inde ont montré une amélioration des facultés cognitives et de la mémoire chez des écoliers en bonne santé mais aussi chez des enfants souffrant de trouble de déficit de l’attention couplée à de l’hyperactivité. Cette plante a également eu des effets positifs sur la mémoire à court terme d’adultes en bonne santé, permettant d’ améliorer sa mémoire. On note également une amélioration de la mémoire et des performances intellectuelles chez les personnes présentant un déficit dans ce domaine, par exemple à la suite d’un AVC.

L’extraction de la bacopa monnieri

Traditionnellement, les feuilles et tiges de la plantes étaient pressées pour obtenir un jus, ou bien séchées pour être ensuite réduites en poudre. Ces matières premières servaient alors à la confection de sirops, de décoctions ou même de purées. Beaucoup de sucre leur étaient ajoutées, en raison du goût très amer de la plante. Aujourd’hui, les extraits fabriqués ont des teneurs en bacosides A et B, les substances actives de la plante qui sont normalisées à 20 ou 55 %. Lors des essais cliniques, les doses utilisées sont généralement de 300 mg par jour, répartis en une à trois prises. Le traitement doit être pris sur le long terme, les effets ne se faisant sentir qu’après trois à quatre semaines ; un traitement type dure au moins trois mois.

Les contre-indications

L’utilisation de la bacopa est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. Concernant les effets indésirables, on note de manière occasionnelle des nausées, une sécheresse de la bouche et de la fatigue. Pour pallier ces effets secondaires, il est préférable de prendre ce complément alimentaire lors d’un repas. D’autre part, la bacopa est susceptible d’amplifier les effets de la phénothiazine, un neuroleptique.

A cause des effets sur la mémoire et sur les capacité cognitive, la Bacopa a connu un essort très important ces derniers jours.

Elle peut être consommé séparement ou en association avec d’autre molécules qui potentiellisent ses effets cognitives.

Autres articles

7 conseils pour prévenir et contrôler l’hypertension artérielle!

Irene

Quelle est la durée moyenne d’un rapport sexuel?

Irene

Quels sont les avantages des bonbons cbd ?

Journal

Symptômes cancer du poumon – Voici 8 signes graves

Irene

Exercice pour soulager le mal de dos

Irene

J’ai testé pour vous la brosse à dents connectée! Oral-B Pro 7000

Irene