objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Psychologie

Comment faire face à un narcissiste quand on l’aime

On ne peut pas toujours choisir qui on aime. Si une personne se sent souvent impuissante lorsqu’elle tombe amoureuse d’une autre personne, les émotions sont en fin de compte contrôlables. Peut-être avez-vous choisi d’aimer quelqu’un qui a une personnalité narcissique. C’est une proposition difficile, mais vous pouvez avoir une relation fructueuse avec une personne souffrant de ce trouble de la personnalité. Apprenez les stratégies d’adaptation qui peuvent faire fonctionner votre partenariat.

Renseignez-vous sur le narcissisme

Apprenez-en le plus possible sur le narcissisme. Il s’agit d’une maladie mentale compliquée, centrée sur le sentiment exagéré d’importance personnelle d’un individu, accompagné d’un manque d’empathie pour les autres. Bien que cette définition soit intimidante, les personnes narcissiques peuvent tomber amoureuses et s’engager dans une relation amoureuse, et c’est ce qu’elles font. Faites des recherches sur les complexités de ce trouble et vous découvrirez que les narcissiques éprouvent souvent des doutes, deviennent gravement déprimés et ressentent de la honte. Ce sont des personnes, pas des caricatures, et cela ne doit jamais être oublié. Renseignez-vous sur psychologie-pervers-narcissique.fr sur les symptômes, les causes, les facteurs de risque et les traitements de ce trouble afin de mieux comprendre votre amant et d’éprouver de l’empathie à son égard.

Reconnaître ses émotions

Les relations avec les narcissiques sont souvent très émotionnelles. Votre partenaire connaîtra probablement de nombreux moments où il manifestera de forts sentiments de colère, de dégoût, de tristesse et de frustration. Devinez quoi ? Vous aussi. N’essayez pas de réprimer ses émotions et les vôtres, mais plutôt de les canaliser de manière appropriée. Encouragez votre partenaire à vous dire ce qu’il ressent sans crier, jurer ou agir de quelque façon que ce soit. Vous faites de même en exprimant vos émotions. Faites attention aux tentatives de manipulation de la part de votre amant, car il s’agit d’une stratégie courante employée par les narcissiques. La communication est essentielle. S’il n’est pas disposé à avoir une discussion sérieuse à un moment donné, informez-le calmement que vous aborderez la question lorsqu’il sera en mesure de se contrôler. Ne lui donnez pas la réaction émotionnelle dont il a probablement envie.

Choisissez vos batailles avec sagesse

Ne transformez pas en guerre tout ce que votre partenaire fait contre vous. Acceptez qu’une partie de cet état se manifeste par des commentaires sarcastiques, des insultes voilées ou non, des actions irréfléchies et d’autres comportements égoïstes frustrants. Pour votre propre santé mentale, vous devez décider de ce à quoi il faut répondre et de ce qu’il faut laisser aller. Fixez les limites qui vous conviennent, rappelez-vous ces limites à vous-même et à votre partenaire et exigez des excuses lorsque vous en avez besoin.

Respirez la tourmente

Vous avez besoin de temps pour vous et votre partenaire en a besoin aussi. Faire face à une maladie mentale est souvent épuisant pour vous et pour lui. Prenez des congés, surtout pendant les périodes où les symptômes de votre partenaire s’aggravent. Retirez-vous physiquement de sa présence pendant le temps nécessaire pour réfléchir et retrouver votre énergie et votre perspective. Alternez les périodes de repos et les activités. Profitez de la compagnie de vos amis, évacuez vos frustrations autant que vous le souhaitez sur un court de tennis, un terrain de football ou une cage de frappe. Dites à votre partenaire que vous avez besoin de ces moments de repos, et ne le laissez pas vous faire sentir coupable de les avoir pris.

Encourager la thérapie

Le traitement principal du narcissisme est la psychothérapie. De nombreuses personnes atteintes de ce trouble nient avoir besoin d’aide et vous devrez peut-être insister pour en obtenir. Si votre partenaire refuse une aide professionnelle, vous devez décider soit de quitter la relation, soit d’y rester. Si vous décidez de rester, sachez que le trouble de votre amant ne changera probablement pas. Il faut espérer qu’il sera réceptif à une psychothérapie. Dans ce cas, vous devez suivre les conseils de son thérapeute sur la manière dont vous pouvez soutenir son traitement.

Aimer une personne souffrant d’un trouble de la personnalité narcissique est un défi. Vous devez conserver votre confiance en vous, exercer un contrôle émotionnel et rester empathique face à des paroles et des actes difficiles.

Le guide des narcissiques pour être un partenaire aimant

Être narcissique en amour n’est pas facile. Que vous soupçonniez simplement votre propre narcissisme, que vous en soyez accusé par votre amant ou que vous ayez un diagnostic clinique, une chose est la même : il est difficile de penser à quelqu’un d’autre que vous. Il y a de fortes chances que vous ayez été comme ça toute votre vie, que le narcissisme n’existe qu’à l’enfance après tout, et que vous n’ayez tout simplement jamais été aussi ému par les émotions des autres. Mais vous n’êtes pas inhumain.

Être narcissique ne vous empêche pas d’avoir besoin des autres, de tomber amoureux et de vous soucier profondément de vos proches. Cela fait de l’empathie une bataille difficile. Pour les narcissiques célibataires qui se préparent à devenir de bons amis et pour les narcissiques en couple qui essaient d’être de meilleurs amis, voici un petit manuel sur la façon d’être un partenaire romantique aimant et, en général, une meilleure personne.

1. Faire en sorte que tout soit à double sens

La plus grande faiblesse des narcissiques est une perspective étroite et centrée sur soi-même, qui se traduit par de l’égoïsme. Les narcissiques s’occupent d’abord de leurs propres besoins et ont du mal à percevoir les besoins des autres. Le meilleur moyen de faire en sorte que votre partenaire se sente exclu est de l’inclure dans tout.

L’astuce ? N’oubliez pas de tenir compte de ses préférences.

Lorsque vous voulez boire un verre, proposez à votre partenaire de prendre un verre de son choix. Lorsque vous avez froid, offrez-lui un pull ou s’il veut se blottir sous une couverture. Si vous vous ennuyez, essayez de demander à votre partenaire s’il veut se défouler avec vous. Élargissez votre bulle de soins pour y inclure votre partenaire et il ressentira votre amour. Même si c’est maladroit au début.

2. Vérifiez tout le temps

La plupart des narcissiques partent du principe que les gens ressentent la même chose qu’eux. Une mauvaise journée semble devoir être mauvaise pour tout le monde. Être heureux peut aussi signifier que vous négligez accidentellement la douleur des autres. N’oubliez pas que votre partenaire a une expérience distincte et suivez son rythme. Demandez-lui comment s’est passée sa journée, comment il se sent et ce qu’il pense des choses. Laissez ensuite cela guider votre conversation et la journée que vous partagez.

Phrases clés :

  • « Que voulez-vous faire aujourd’hui ? »
  • « Comment s’est passé le travail pour vous ? »
  • « À quoi pensez-vous ?
  • « As-tu eu des problèmes pendant mon absence ? »
  • « Qu’est-ce qui t’arrive ? »

3. Tenez vos promesses

Les narcissiques sont également connus pour leur comportement flexible, qui peut conduire à rompre des promesses sans s’en apercevoir. Oublier les anniversaires vous importe, mais il est trop facile d’oublier les anniversaires des autres. Commencez à noter les promesses que vous faites et les choses dont vous devez vous souvenir, et rappelez-vous-les. Utilisez les applications d’organisation de la vie, les calendriers en ligne, l’écriture sur votre main : tout ce qu’il faut pour tenir les promesses faites aux personnes qui vous sont chères. Et soyez compréhensif lorsque les autres oublient.

Montrer votre dévotion par des actions intentionnelles est un bon moyen de contrecarrer votre manque naturel d’empathie. Si un partenaire voit que vous faites des efforts pour vous occuper de lui, cela le rassure de savoir qu’il compte pour vous.

4. Demandez-lui ce qu’il ressent

Être narcissique, c’est un peu comme manquer de tout autre sens. Les gens ont des émotions, mais on ne les détecte pas de manière passive. N’oubliez jamais que votre partenaire a une gamme complète de ses propres émotions qui répondent également à chaque déclaration ou événement. La meilleure façon de compenser le narcissisme est simplement de demander régulièrement à votre partenaire comment il se sent. Prenez l’habitude de vérifier avec lui ses émotions en permanence et à chaque sujet de conversation.

L’essentiel est d’insister sur le fait que vous voulez savoir. Les gens n’ont pas l’habitude d’exprimer ouvertement leurs émotions, mais il s’agit d’une communication importante pour tout couple, avec ou sans narcissisme. Montrez votre intérêt sincère pour les émotions de votre partenaire et encouragez-le à s’ouvrir pour que vous puissiez savoir ce qu’il ressent et tenir compte de ses sentiments lorsque vous agissez.

Phrases clés :

  • « Comment vous sentez-vous ce matin ? »
  • « Comment vous sentez-vous à ce sujet ? »
  • « Qu’est-ce que vous avez envie de faire aujourd’hui ? »
  • « Est-ce que c’est trop pour toi ? »
  • « Est-ce que ça vous ennuie ? »

5. Proposez de faire des choses pour votre partenaire

Les partenaires des narcissiques se trouvent souvent à céder à votre égocentrisme implacable, mais ce n’est pas vraiment ainsi que vous voulez que la relation se déroule. Si vous êtes énergique, proposez de faire des choses pour votre partenaire, comme lui apporter à manger et à boire, faire le ménage, l’emmener à un rendez-vous ou simplement lui donner un bain de foule sexy à la maison. La plus grande plainte des partenaires des narcissiques est qu’ils ne tirent pas suffisamment profit de la relation. Faire des choses pour votre partenaire peut être très agréable pour vous deux et même pour l’équilibre émotionnel.

Lorsque votre partenaire travaille sur quelque chose à proximité, proposez-lui de le rejoindre et de l’aider dans son travail. Coupez quelque chose avec lui dans la cuisine, pliez la moitié de la charge de linge ou commencez à lui donner des outils. C’est une excellente façon de les soutenir.

Autres articles

N’hésitez pas à consulter un psychothérapeute à Paris

Journal

Comment prendre soin de soi et mieux vivre

Emmanuel

Dépression chez les séniors : manifestations et solutions pour éviter !

administrateur

Qu’est-ce qu’un coach Holistique ?

Emmanuel

Comment identifier un pervers et de prendre des mesures énergiques ?

Emmanuel

Préserver sa santé mentale après un deuil difficile

Emmanuel