objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Hausse des contaminations Covid-19 : comment l’appréhender ?

L’augmentation des cas de contamination pendant le 3e trimestre de l’année 2022 impose à nouveau le respect de mesures barrières élémentaires. Certaines enquêtes soulignent en effet le désintérêt de près de 60% des personnes interrogées par rapport à des questions comme le port du masque systématique.  Voici un rappel sur ces gestes barrières simples à appliquer et nécessaires pour endiguer l’évolution de l’épidémie.

Porter correctement son masque

Plus que le gel hydroalcoolique ou la distanciation sociale, le masque de protection représente sans doute l’élément symbole de la pandémie depuis les débuts, et pour cause : son efficacité et son adoption systématique ont largement contribué à contenir l’expansion de la Covid-19. Chirurgical, en tissu ou même confectionné en papier : cet accessoire de protection doit être porté avec le plus grand soin pour jouer son rôle.

Il est important de se laver les mains avec du gel hydroalcoolique ou de l’eau et du savon avant de toucher et d’enfiler son masque chirurgical. Il doit être appliqué convenablement, c’est-à-dire de manière à recouvrir le nez et la bouche de manière optimale. Un masque qui bâille est inefficace, tandis qu’à l’opposé, trop serré, il vous obligerait à réaliser des ajustements fréquents qui sont à éviter absolument. Le masque ne doit pas être contact avec les lèvres. Le masque FFP2 est un meilleur choix en termes de confort et d’efficacité.

La bonne utilisation d’un masque implique de ne pas le retirer pendant que l’on parle au téléphone par exemple, et encore moins lorsque l’on souhaite éternuer ou tousser. Il est essentiel de se laver les mains immédiatement après avoir touché le masque, et de le changer lorsqu’il devient humide. Il est essentiel de ne jamais réutiliser un masque à usage unique, et de laver les modèles réutilisables après chaque utilisation.

Le gel hydroalcoolique et distanciation sociale

Le gel hydroalcoolique représente une solution pratique pour conserver une hygiène convenable permettant de limiter les risques de propagation du virus de la Covid. Parfois bactéricides ou virucides, ces solutions hydroalcooliques répondent à un réel besoin lorsqu’il est impossible de se laver les mains en ville par exemple. La solution hydroalcoolique ne lave pas : son rôle se limite à désinfecter dans une certaine mesure, et en fonction des composants du gel. Il est à noter qu’un lavage correct des mains avec du savon reste préférable lorsque cela est possible, étant donné que l’effet nettoyant de l’eau et du savon débarrasse de toutes les saletés, y compris des virus.

Quant à la question de la distanciation physique, elle reste une précaution à adopter en tout temps par mesure de précaution, et notamment dans les endroits bondés comme les transports en commun.

Des recommandations qui restent d’actualité

Avec les différents vaccins, les mesures barrières restent recommandées par les autorités sanitaires pour tenter de réduire la transmission des nouveaux variants de la Covid-19. Que la hausse de cas dans le deuxième semestre de l’année 2022 annonce une 8e vague ou ne constitue qu’un simple rebond temporaire, il est clair qu’une indifférence face à l’application des gestes barrières n’est certainement pas la meilleure attitude pour freiner l’évolution des contaminations.

Autres articles

Moniteur de paramètres vitaux – Welch Allyn Spot Vital Signs lxi

Irene

Suite du classement des médecins blogueurs

Irene

Revue de la gamme Facial Fuel de Kiehl – hydratante et énergisante pour homme

Irene

Hypertension artérielle, Causes et facteurs de risque

Irene

Meilleur bracelet connecté – Le FitBit Charge 2

Irene

Sida: Rôle confirmé de la circoncision dans la prévention

Irene