objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Nutrition

Peau D’orange : qu’est ce que c’est ?

Le Powerplate ® permet l’entraînement physique par vibrations. Objectif : force, vitesse, endurance, souplesse musculaire et équilibre, mais aussi meilleure circulation sanguine et réduction de la rétention d’eau et de la cellulite.

Faire travailler ses muscles à moindre effort grâce à la technologie…

L’apparence du Powerplate peut faire penser à un engin de salle de fitness, ce qu’il est d’ailleurs en train de devenir progressivement. Confiné aux cabinets de quelques spécialistes à ses débuts, de plus en plus de clubs sportifs branchés offrent aujourd’hui la possibilité de s’entraîner sur cet appareil individuellement avec un coach ou lors de cours collectifs.

Comment se passe un entraînement sur Powerplate? Les vibrations de l’appareil sur lequel on se tient debout, assis ou en équilibre sur les mains ou les avant-bras provoquent des contractions musculaires qui ne nécessitent quasiment aucun effort. Différentes positions permettent de faire travailler chaque muscle plus précisément. Les exercices nécessitent parfois des accessoires comme un élastique, un step ou un ballon.

D’après les promoteurs de l’appareil, tous les tissus musculaires sont sollicités, aussi bien ceux à fibres rapides que ceux à fibres lentes. Il faudrait 80% de temps d’entraînement en moins pour obtenir un résultat entre 20 et 30% meilleur qu’un entraînement normal. Une séance d’une demi-heure serait équivalente à une heure et demie de gymnastique traditionnelle.

De nombreux médecins et kinésithérapeutes orientent leurs patients vers cette technologie du sport sans effort qui conviendrait à tous, à l’exception des porteurs de pacemaker et des femmes enceintes. Elle serait idéale pour les personnes plus âgées ou en mauvaise condition physique qui souhaitent retrouver la forme, l’équilibre et la souplesse. Les vibrations du Powerplate amélioreraient également la circulation sanguine et auraient par là un effet drainant (réduction de la rétention de liquides et donc de l’aspect « peau d’orange » et de la cellulite). Les effets seraient visibles après 4 à 6 séances déjà. Ensuite, deux séances en moyenne par semaine sont nécessaires pour maintenir ces résultats. Les séances peuvent cependant être relativement coûteuses.

Cette boisson vitale ne contient aucune calorie, quelle que soit sa composition en minéraux et en oligoéléments et ses bienfaits pour la santé et la ligne sont multiples. A boire sans restriction !

Une déshydratation même minime peut provoquer crampes, tendinites, constipation, formation de calculs rénaux, fatigue, problèmes de concentration, baisse des performances intellectuelles… Un manque d’eau peut aussi diminuer le volume sanguin et par conséquent, les apports en oxygène et en glucose aux muscles, le transport des nutriments essentiels vers les cellules, ainsi que l’élimination des déchets métaboliques comme le cholestérol oxydé. Tout cela n’est évidemment pas favorable à la perte de poids. Par ailleurs, l’eau est le meilleur des diurétiques : contrairement à ce que l’on pourrait croire, boire beaucoup d’eau permet de réduire sa rétention par l’organisme. Elle est un réducteur d’appétit : boire un grand verre d’eau entre les repas permet de retarder l’apparition de la sensation de faim. L’eau est également indispensable à d’autres titres : par exemple, elle empêche le vieillissement prématuré de la peau et sert de lubrifiant, notamment pour les paupières.

L’organisme humain ne constitue pas de réserves d’eau. C’est pourquoi il est indispensable de boire tout au long de la journée. Nous perdons quotidiennement entre 1 et 1,5 litre d’eau dans les urines, 0,5 litre par la transpiration et 0,4 litre par la respiration. En cas d’activité physique intense ou de grande chaleur, notre consommation d’eau grimpe en flèche et peut être doublée.

Quand et quelles quantités d’eau faut-il boire ?

  • N’attendez pas d’avoir soif pour boire ! Nous ne sentons pas toujours la déshydratation.
  • Prenez de bonnes habitudes et buvez au moins cinq fois par jour pendant ou entre les repas*.
  • Buvez au moins 1,5 litre par jour pour compléter l’apport d’eau des aliments. Augmentez cette quantité en cas d’efforts physiques et lorsqu’il fait chaud.
  • Si vous n’aimez pas l’eau « nature », buvez-la sous d’autres formes : thés, tisanes, jus de fruits pressés allongés à l’eau, soupes… Si vous cherchez à perdre du poids, évitez cependant d’y ajouter du sucre ou vous pourriez faire exploser le compteur de calories !

* Beaucoup de nutritionnistes estiment qu’il est plus bénéfique de boire de l’eau en dehors des repas

La consommation régulière de café peut donner un petit coup de pouce salutaire à tous ceux et celles qui cherchent à maigrir. Mais gare aux effets boomerang d’un excès de caféine !

Le mot « café » vient de l’arabe kahoua ou qahwa ce qui signifie « excitant ». Originaire des hauts plateaux d’Éthiopie, cultivé et consommé depuis la nuit des temps dans la province de Moka au Yémen, le café fut introduit en Europe au 17è siècle. Sa culture se répandit à l’Amérique du Sud et l’Afrique au 19è siècle. Les deux variétés principales de caféier sont le robusta et l’arabica : elles diffèrent par leur richesse aromatique et par leur teneur en caféine. Alors que l’arabica est de qualité aromatique supérieure, le robusta contient jusqu’à deux fois plus de caféine.

Cette substance alcaloïde contenue aussi dans le thé, le cacao et le coca-cola notamment, augmente la thermogenèse de l’organisme : elle a un effet stimulant sur le métabolisme, c’est-à-dire qu’elle booste la mobilisation des graisses et des sucres et la capacité immédiate de dépense énergétique. La caféine a aussi un léger effet diurétique et aide donc à réduire la rétention d’eau par l’organisme. Elle accroît les sécrétions d’acides gastriques, facilitant ainsi la digestion et favorise le transit intestinal, ce qui est utile pour perdre du poids et le stabiliser. En usage externe, la caféine a un effet sur les cellules adipeuses et la cellulite et constitue un ingrédient de choix dans la fabrication de crèmes amincissantes.

Mais en cas de consommation excessive, les effets stimulants de la caféine peuvent rapidement devenir dommageables. Alors qu’à petites doses, la caféine améliore l’attention, la concentration et les performances intellectuelles, un excès provoque nervosité, irritabilité et tensions diverses, tout cela favorisant le grignotage compulsif, les envies irrépressibles d’aliments sucrés ou gras, le manque de sommeil et le stockage des graisses abdominales. Trop de café provoque un phénomène de yoyo métabolique: les hausses des niveaux d’énergie sont suivies de baisses de plus en plus vertigineuses et donc, de fatigue donnant envie d’une nouvelle tasse de café et ainsi de suite… Attention au cercle vicieux de la dépendance ! Par ailleurs, l’augmentation des niveaux de stress accélère le vieillissement cellulaire. Les effets néfastes sur le système digestif d’un excès de caféine se traduisent par des brûlures voire des ulcères. Sur le plan nutritionnel, une surconsommation de caféine provoque une réduction de l’absorption de plusieurs vitamines du groupe B par l’organisme et l’élimination de minéraux essentiels comme le magnésium et le calcium.

Conclusion ? Pour profiter de ses bienfaits sans mettre en péril votre santé, optez pour des cafés de qualité supérieure et dégustez-les avec modération. Limitez votre consommation à maximum 3 ou 4 tasses par jour ! Sachez qu’une tasse de 150 ml de café provenant de grains moulus fournit entre 80 et 90 mg de caféine, contre 60 mg pour le café instantané et 3 mg pour le café « décaféiné ». Surtout ne franchissez pas la limite de 500 à 600 mg de caféine par jour !

Autres articles

Exercices d’étirement pour éviter les douleurs musculaires

Irene

Science pour maigrir – 1ère partie

Irene

Comment stimuler son métabolisme pour perdre du poids

Irene

Bien-être : nos meilleures astuces – 3ème partie

Irene

Accro Aux Somnifères : qu’est ce que c’est ?

Irene

Diabète De Type 2 : qu’est ce que c’est ?

Irene