objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Nutrition

Soupe Aux Choux pour maigrir

Alternance signifie qu’après une journée de régime soupe au chou suit une journée brûleuse de graisse où l’on mange normalement mais sainement, en évitant le sucre, la farine blanche et les graisses.  

Le principe du régime alterné est de manger comme un homme à l’âge de pierre : un jour il se nourrissait de racines et le lendemain il dévorait un mammouth. Pourquoi cela aide-t-il à perdre du poids ?

Lorsque l’organisme reçoit une quantité de calories réduite pendant longtemps, il réagit en mettant en route son programme « économique » : le métabolisme ralentit et le corps consomme moins d’énergie et brûle moins de graisse. C’est pourquoi, dès que nous recommençons à manger plus, nous grossissons un peu : notre organisme reste en mode « économique » pendant un certain temps. C’est l’effet yo-yo… Les régimes hypocaloriques de longue durée provoquent donc une résistance à l’amaigrissement.

« Lorsque sur le court terme, nous mangeons tantôt beaucoup et tantôt peu, la réaction de notre corps est plus calme et moins radicale », explique Marion Grillparzer, auteur de « La soupe magique ». « A l’âge de la pierre, il était normal de manger peu certains jours et beaucoup plus le jour suivant, lorsque la chasse était bonne ». Le corps ne perçoit aucun manque, il ne met pas en route son programme économique et vous êtes à l’abri de l’effet yo-yo…

Selon la formule du régime alterné, pendant une semaine, il faut manger plus ou moins normalement un jour sur deux, mais seulement des aliments qui aident à mincir: pas de sucre, pas de graisses et pas d’aliments à index glycémique élevé. Un petit verre de vin sec est autorisé. Les jours de diète, il faut suivre le régime soupe magique et ne consommer que des fruits ou des légumes et de la soupe au chou à volonté.

Source : « La soupe magique », Marion Grillparzer

Une semaine de régime « soupe au chou » permettrait de perdre entre quatre et six kilos sans avoir faim et sans effets néfastes pour la santé, selon Marion Grillparzer, auteur du livre « La soupe magique ».

Chou vert, blanc ou rouge, brocoli, chou fleur, chou de Bruxelles, chou chinois, chou-rave et chou de Milan : à vous de choisir l’ingrédient de base de la « soupe magique » qu’il vous faudra préparer en quantité dans une grande marmite pour en avoir sous la main à tout moment de la journée. Pourquoi le chou ?

« Pour absorber le chou, le corps a besoin d’une plus grande quantité d’énergie que celle fournie par l’aliment. Le chou accélère la combustion des graisses. Plus on en mange, plus on maigrit » explique l’auteur. « En outre, il apporte vitamines B et C, indispensables au métabolisme énergétique. Sans elles, la graisse resterait sur les hanches. Le surpoids est souvent à mettre sur le compte d’une carence en nutriments essentiels ».

La recette d’origine mise au point il y a plus de trente ans par le corps médical est composée de chou blanc et de quelques autres légumes (poivrons verts, carottes, oignons, céleri en branches et tomates en conserve) et assaisonnée avec des cubes de bouillon de légumes maigre. Dans « La soupe magique », Marion Grillparzer présente quatre nouvelles recettes plus sophistiquées d’inspiration asiatique, italienne, nord-africaine et méditerranéenne, toutes imaginées par des chefs réputés. Indiscutablement plus appétissantes que la première version plutôt basique, ces recettes font la part belle aux herbes aromatiques, épices et autres saveurs exotiques.

Bien entendu, chacun est libre d’inventer soi-même sa propre recette de soupe au chou, pourvu que certaines règles soient respectées. Le chou et les légumes frais doivent en constituer les ingrédients principaux, les légumes à index glycémique élevé comme les pommes de terre doivent être évités ainsi que les graisses, à l’exception de l’huile d’olive, dont les acides gras essentiels aident à perdre du poids (2 à 4 cuillerées par marmite).

Pendant la « semaine magique », qui débute un samedi idéalement, cette soupe à base de chou peut être consommée à volonté à tout moment de la journée, même entre les repas, chaude ou froide, telle quelle ou mixée. Pour le reste, il vous faudra vous en tenir à une liste très stricte d’aliments autorisés: fruits le premier jour, légumes le second, fruits et légumes le troisième, bananes et produits laitiers allégés le quatrième, poisson ou volaille de cinquième, poisson ou volaille et légumes le sixième et enfin, riz et légumes le septième jour.

Voici les autres instructions à suivre pendant la semaine magique:

  • Presser ½ citron dans chaque verre d’eau pour faire le plein de vitamine C
  • Prendre chaque jour un à deux comprimés de calcium et de magnésium
  • Limiter sa consommation de café et éviter l’alcool complètement
  • Chaque matin, boire une solution à base de protéines en poudre ou remplacer la poudre protéique par du petit-lait ou du babeurre
  • 30 minutes de jogging ou de marche rapide le matin à jeun, ou encore 15 minutes de saut sur un trampoline
  • 10 minutes d’exercices de musculation en fin d’après-midi avec haltères et bandes de latex souples

Marion Grillparzer présente dans son livre une option alternative au régime soupe au chou classique: le régime alterné, d’une durée de sept jours également.

Enfin, pour éviter les ballonnements et flatulences inévitablement associées à ce régime, il est recommandé d’ajouter à la soupe au chou des feuilles de camomille ou bien de boire une infusion de cette plante. Le cumin et le fenouil aident aussi à lutter contre ces sensations désagréables. Buvez-les en tisane ou ajoutez-les à votre soupe au chou.

Source : « La soupe magique », Marion Grillparzer

Autres articles

Psychologie pour maigrir – 3ème partie

Irene

Psychologie pour maigrir – 2ème partie

Irene

Beauté : nos meilleures astuces – 3ème partie

Irene

Saumon teriyaki pour maigrir

Irene

Troubles Du Comportement Alimentaire : qu’est ce que c’est ?

Irene

Vieillissement : qu’est ce que c’est ?

Irene