objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Santé

Comment prendre soin d’une plaie chirurgicale ?

Après une intervention chirurgicale, il est indispensable de bien prendre soin de votre plaie afin qu’elle cicatrise parfaitement. Différente des autres lésions, la plaie chirurgicale requiert un nettoyage et une protection particulière pour éviter des infections. Découvrez dans cet article les différentes étapes nécessaires pour bien prendre soin d’une plaie chirurgicale.

Pourquoi la plaie chirurgicale est-elle différente des autres plaies ?


Une plaie chirurgicale est une lésion ou une incision intentionnelle réalisée dans un cadre médical. Elle est généralement effectuée à cause d’une pathologie existante. Et souvent bien refermée par des points de suture de manière professionnelle. Toutefois, elle requiert des soins adaptés une fois à la maison. En plus, la plaie chirurgicale se reconnait facilement par son emplacement et la taille de l’incision.

Contrairement, les autres plaies ne sont pas des lésions pensées. Elles sont souvent causées par des objets, un accident, une démangeaison, les griffures et d’autres phénomènes non intentionnels. Elles peuvent être spontanées comme dans le cas d’un ulcère de jambe. Mais qu’il s’agisse d’une écorchure, une petite coupure, une griffure ou une abrasion de la peau, les pansements adaptés accélèrent le processus de cicatrisation d’une plaie.

Quels sont les différents types de plaies chirurgicales ?

Il existe deux catégories différentes de plaie chirurgicale : la plaie chirurgicale avec suture simple et la plaie chirurgicale avec cicatrisation dirigée. Mais, quelle que soit sa catégorie, bien soigner une plaie chirurgicale est indispensable et nécessite des gestes délicats.

La plaie chirurgicale avec suture simple


C’est une plaie dont les extrémités ou bords sont refermés au bloc opératoire à l’aide des points de suture, des agrafes ou des sutures adhésives. Elle est facilement reconnaissable à première vue par le manque de perte de substance (chair ou peau). Concernant sa cicatrisation, elle est rapide, l’épiderme se reforme en 7 jours et la cicatrice se consolide après 1 mois. Ainsi, au bout de 12 ou 18 mois, elle se cicatrise définitivement. La cicatrisation d’une plaie chirurgicale avec suture simple est dite « de 1re intention ».

La plaie chirurgicale avec cicatrisation dirigée

Cette plaie s’accompagne souvent d’une perte considérable de tissu cutané. De fait, les bordures d’une telle plaie ne peuvent subir de suture. Dans ce cas, la plaie est volontairement ouverte et a donc besoin des soins adéquats pour l’aider à mieux cicatriser. Si la plaie est profonde, les chirurgiens peuvent poser un drain pour simplifier l’évacuation de certains liquides comme le sang, le pus, etc. La cicatrisation de cette catégorie de plaie est dite « de 2e intention ».

Les étapes pour prendre soin d’une plaie chirurgicale

Pour mieux prendre soin d’une plaie chirurgicale, vous devez respecter certaines étapes importantes. Elles sont non seulement nécessaires, mais contribuent à accélérer la cicatrisation de la plaie en toute sécurité. Elles sont aussi simples à réaliser.

Le nettoyage de la plaie chirurgicale

En fonction des recommandations de votre médecin, vous pouvez nettoyer la plaie chirurgicale postopératoire en la vaporisant intégralement. Pour ce faire, utilisez un vaporisant sur avis de votre médecin. Il peut s’agir d’un Spray pour les plaies Elastoplast. Ce produit permet en effet de nettoyer la plaie et de la préserver des infections éventuelles.

La protection de la plaie chirurgicale

La protection de la plaie chirurgicale est indispensable pour sauvegarder la plaie des saletés, des bactéries, et favoriser la cicatrisation. Dès que vous avez fini de désinfecter et de nettoyer la plaie, tapotez-la délicatement en utilisant une compresse stérile pour sécher la peau. Puis, refermez la plaie avec un pansement idéal à sa taille. Certains pansements sont spécialement recommandés pour les grandes plaies.

La cicatrisation de la plaie chirurgicale

Pour une cicatrisation rapide et sécurisée de la plaie chirurgicale, appliquez une fine couche de pommade cicatrisante, avec l’avis de votre médecin. Pour réduire les risques, vous pouvez utiliser la pommade 1 à 2 fois par jour. Il est recommandé de poursuivre le traitement jusqu’à ce que la plaie postopératoire se cicatrise entièrement.

Autres articles

Comment optimiser la gestion de son cabinet médical aujourd’hui

Emmanuel

Un spray nasal purifiant à base de propolis

Journal

Spiruline : quels sont les effets positifs et négatifs ?

Irene

Cholestérol élevé : symptômes et traitement

Irene

Rétention d’eau, remèdes, régime : tout savoir !

Irene

Peut-on toujours consommer les médicaments périmés ?

administrateur