objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Nutrition

Coriandre : les bienfaits

 

Les herbes aromatiques rehaussent la saveur des soupes, salades et autres préparations allégées en matières grasses et apportent fraîcheur, variété et une touche de fantaisie, sans ajouter de calories. Voici comment les associer au mieux.

Ciboulette, cerfeuil, estragon, persil, menthe, mélisse, coriandre, origan, sauge, basilic, sarriette, aneth… On donne souvent le nom de « fines herbes » aux plantes aromatiques fraîches. Le temps a disparu où l’épicier en rajoutait gratuitement quelques branches au panier des achats… Aujourd’hui, les variétés les plus populaires sont vendues dans les supermarchés, coupées ou bien en pot, ce qui permet une meilleure conservation. Les jardins d’herbes cultivés à domicile en pleine terre, sur le balcon ou sous la serre sont en vogue également et permettent d’exploiter certaines variétés plus rares. Toutes sont disponibles dans le commerce sous forme séchée mais souvent, la saveur et les arômes n’y sont plus… ni d’ailleurs les nombreux bienfaits en termes nutritionnels.

Le persil se marie bien avec toutes les autres herbes aromatiques: le persil frisé est moins parfumé que le persil plat. L’estragon a un parfum très pénétrant et doit être utilisé avec modération. Une pincée de ciboulette, de coriandre fraîche, de basilic ou de menthe relève agréablement les crudités, les potages, les grillades et les sauces au yaourt. La sarriette peut s’utiliser fraîche ou séchée sur les viandes et poissons grillés ou sur les poissons pochés. Les branches et les graines de fenouil s’emploient classiquement avec le bar et le rouget grillés ; le fenouil est agréable aussi dans les plats à base de courgettes, d’aubergines et de tomates. Les fines feuilles vertes qui ornent les bulbes de fenouil rappellent l’aneth, qui accompagne bien les recettes de type scandinave, et notamment le le carpaccio de poisson et le poisson fumé.

Le thym et l’origan sont universels et s’accordent avec presque tout. Le laurier doit être utilisé avec parcimonie car il peut laisser un petit arrière-goût amer. Le bouquet garni se compose de persil, de quelques brins de thym et d’une feuille de laurier. Le romarin relève les plats un peu fades comme les volailles et les poissons à chair blanche. Il est excellent pour les grillades. La coriandre séchée confère une petite note orientale agréable aux pot-au-feu, potages et autres préparations de légumes, et se marie agréablement au cumin. L’ail, l’échalote et l’oignon sont idéaux pour la réalisation de sauces allégées en matières grasses, de liquides de cuisson et autres assaisonnements basse-calories. L’ail s’assortit à de nombreuses préparations : salades, légumes à la vapeur, viandes blanches, crustacés et fruits de mer… Un lit d’oignons sous des légumes, un poisson ou une viande, permet de n’employer que très peu ou pas de corps gras lors de la cuisson au four ou d’un braisé. L’échalote a un goût plus prononcé et doit s’utiliser avec modération : la réduction d’échalotes dans du vinaigre est idéale pour parfumer les sauces et les vinaigrettes.

A lire aussi: comment les épices et aromates peuvent vous aider à maigrir

Les infusions de plantes ne font pas de miracle pour la silhouette, mais elles donnent un petit coup de pouce bien utile et agréable en renforçant et en prolongeant les effets d’un programme minceur

Une chose est sûre : vous ne perdrez pas trois kilos par semaine en buvant des infusions de plantes du matin au soir. Mais prendre la bonne habitude d’en boire régulièrement peut réellement vous aider à perdre du poids avec le temps. Comment?

Tout d’abords, les tisanes permettent de remplacer le café ou le thé par des substances moins énervantes et psychostimulantes : on le sait, une surconsommation de caféine et l’état de stress et de nervosité qu’elle engendre peuvent réduire à néant les effets d’un régime amaigrissant et même provoquer une prise de poids…

Ensuite, elles obligent à boire de l’eau en quantité, ce qui est fondamental pour maigrir. Certaines tisanes aident à évacuer les toxines accumulées dans l’organisme (qui sont responsables de la formation de cellulite notamment).

Les tisanes régulent aussi les envies de sucre, réduisent l’appétit et calment les petites fringales.

Enfin, se préparer une tisane, la savourer lentement, par petites gorgées, permet d’aménager une véritable pause bien-être dont les répercussions sur le moral – et donc sur la motivation de mener à bien ce que l’on entreprend (un régime, par exemple) – sont indiscutables.

Notez aussi que vous pouvez en boire autant que vous voulez : les tisanes ne fournissent aucune calorie sauf, bien sûr, si vous y ajoutez du sucre ou du miel, ce qui n’est pas idéal pour perdre du poids!

Achetez vos plantes pour infusion de préférence en magasin biologique, en pharmacie ou chez un herboriste qui pourra vous composer des mélanges selon vos goûts et vos besoins spécifiques. Inutile d’en acheter en trop grande quantité car les plantes séchées perdent peu à peu leurs arômes. Les produits « bio » sont les meilleurs car garantis (en principe) sans résidus de pesticides. Rangez-les dans un lieu sec à l’abri de la lumière.

Menthe, verveine, camomille, tilleul, cassis, myrtille… Vous trouverez aussi de quoi vous concocter des tisanes vous-même dans le jardin ou en vous baladant dans la nature. Utilisez plutôt de l’eau filtrée ou de l’eau de source et ébouillantez la tisanière avant d’y déposer votre mélange de plantes.

Voici quelques idées de mélanges selon l’objectif recherché:

  • Minceur : feuilles de thé vert, cassis et myrtille
  • Contre la rétention d’eau : feuilles de cassis, de frêne, de citronnelle et de myrtille avec fleurs d’hibiscus
  • Anticellulite : feuilles de frêne, cassis, myrtille et citronnelle
  • Anti-sucre : feuilles d’olivier et de myrtille avec racine de bardane et fleurs d’hibiscus
  • Bonne digestion : graines de fenouil, coriandre, cumin et anis vert

Last but not least, ne vous laissez pas tenter par les tisanes amaigrissantes soi-disant « miracle » vendues en ligne  par tel ou tel docteur Machin dont vous n’avez jamais entendu parler: ces produits sont souvent sans effet et dans le pire des cas, peuvent être dangereux pour la santé.

A lire aussi: notre article sur la phytothérapie pour perdre du poids

 

Autres articles

Pratique pour maigrir – 2ème partie

Irene

Chou Blanc : les bientfaits

Irene

Les bienfaits de la Myrtille

Irene

Addiction Au Sucre : qu’est ce que c’est ?

Irene

Tout savoir sur Jean-Michel Cohen

Irene

Anorexie | qu’est ce que c’est ? (Partie 3)

Irene