objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Info Santé

Comment fabriquer son colorant alimentaire naturel ?

Cake arc-en-ciel, risotto tout vert ou macarons bien roses… La cuisine colorée, c’est tendance. Et pas besoin d’acheter des colorants chimiques pour réaliser ces recettes : voici comment fabriquer vos propres colorants alimentaires à partir de matières naturelles.

Les réseaux sociaux comme Instagram ont propulsé les recettes flashy en popularité. Les colorants alimentaires n’ont pourtant pas toujours bonne réputation, alors que bon nombre de ces substances proviennent de matières naturelles, y compris dans les produits industriels. Le E140 ? De la chlorophylle issue des plantes. Le E150a ? Du caramel fondu. Le E160c ? De l’extrait de paprika. Des ingrédients que l’on peut se procurer facilement. Voici un petit guide pratique pour fabriquer vos propres colorants alimentaires maison.

Comment fabriquer son colorant alimentaire maison ?

  • À partir de fruits et légumes. Avec un extracteur de jus ou une centrifugeuse. On peut ensuite faire bouillir le jus pour un colorant plus concentré.
  • À partir de fleurs. En infusion ou décoction : plongez les pétales dans un demi-verre d’eau bouillante et laissez infuser pendant une heure environ.
  • À partir d’épices ou de poudre : diluez la poudre dans un peu d’eau ou de jus de citron.

Colorants naturels maison : le guide des couleurs

  • colorant vert : basilic, jus d’épinards, peau de courgette, algues (spiruline, chlorelle…), pistache en poudre, thé matcha ;
  • colorant bleu : jus de chou rouge + bicarbonate de sodium, pétale de pois bleu (Clitoria ternatea) ;
  • colorant rouge orangé (selon la quantité) : jus de carotte, mangue, patate douce, pelures d’oignon, poudre de tomate, paprika :
  • colorant rose violet (selon la quantité) : betterave, jus de fruits rouges (cerise, mûre, myrtille, framboise, groseille…), fleurs d’hibiscus, lavande ;
  • colorant jaune : curcuma, curry, safran, pissenlit, millepertuis ;
  • colorant marron : café concentré, cacao en poudre, chicorée, cannelle, thé noir.

Conseils pratiques pour fabriquer un colorant alimentaire

  • Attention, certains colorants ont un goût prononcé dont il faut tenir compte dans la recette. La spiruline donne par exemple un arrière-goût salé.
  • Ajoutez le colorant au fur et à mesure pour trouver la juste dose.
  • Modérez les quantités, sous peine de changer trop profondément le goût de la recette.
  • Certains colorants ne supportent pas la cuisson et doivent s’incorporer aux préparations froides ou tièdes.
  • Ne cuisez pas à température trop élevée sinon la pâte va brunir.
  • Attention aux mélanges de couleur : des pâtes jaunes colorées avec du bleu donneront du vert canard !
  • Conservez les colorants à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Quelles recettes réaliser avec des colorants alimentaires naturels ?

Cake, madeleines, financiers ; brioche, pain ; macarons, biscuits secs ; risotto, pâtes colorées ; purée ; yaourt, chantilly, lait ; glaçage, pâte d’amande, pâte à sucre ; sauce salée ou sucrée ; huile ; glace, sorbet ; cocktails, boisson gazeuse.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

Source link

Autres articles

les signes d’une spondylarthrite ankylosante ?

adrien

l’asthme peut-il être un facteur aggravant ?

adrien

Neuf fruits au goût vraiment bizarre

adrien

La sclérose en plaques, comment ça marche ?

adrien

Quid de l’utilisation de la cigarette électronique en 2021 ?

adrien

que se passe-t-il dans votre corps lorsque vous buvez de l’alcool ?

adrien