objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Nutrition

Huile Essentielle : qu’est ce que c’est ?

Cardamome, citron, pamplemousse, cyprès, genièvre, fenouil, gingembre, menthe poivrée, patchouli, romarin, poivre noir… certaines huiles essentielles ont un effet coupe-faim qui peut renforcer l’efficacité d’un régime amaigrissant. D’autres aident à embellir ou à retendre la peau, à réduire la rétention d’eau ou à stimuler la circulation sanguine et lymphatique. Quelques gouttes suffisent à parfumer agréablement le bain ou l’huile de massage

L’huile essentielle de fenouil compte parmi les plus efficaces. Depuis l’Antiquité, on lui reconnait le pouvoir de réduire l’appétit. Outre son action coupe-faim, le fenouil possède des propriétés purifiantes et diurétiques favorisant la détoxification de l’organisme et l’évacuation des liquides excédentaires (rétention d’eau). L’essence de genièvre possède également ces deux qualités, ainsi que les essences de pamplemousse, de citron et de cyprès. La cardamome et la menthe poivrée facilitent quant à elles la digestion. D’autres huiles essentielles comme l’huile de citronnelle, de myrrhe, de romarin, de lavande, de mandarine, de patchouli et de poivre noir peuvent aider à raffermir une peau distendue par un accouchement ou une perte importante de poids. La rose, le jasmin et le néroli, ont des qualités énergisantes et aident à restaurer l’optimisme et la confiance en soi. Ces propriétés sont intéressantes en cas de déprime ou d’anxiété associée à la difficulté de maigrir ou à une image négative de son corps. La bergamote, le géranium, la lavande, la camomille romaine ou allemande et la mandarine ont aussi des effets positifs sur l’humeur et le moral.

Les massages aromathérapiques sont recommandés pour se détendre et pour se sentir mieux dans sa tête et dans son corps. Pratiqués régulièrement, ils embellissent la peau et stimulent la tonicité musculaire. Il est facile de fabriquer les huiles de massage soi-même. Choisissez comme huile de support l’huile d’amande douce, de noyau d’abricot, de sésame ou de pépins de raisin, car celles-ci conviennent à tout type de peau et sont assez fluides. Leur odeur discrète met en valeur les arômes des huiles essentielles qui y sont incorporées.

La cellulite se caractérise par la congestion lymphatique, la rétention d’eau, une augmentation des tissus graisseux et une mauvaise circulation. Avec un peu de temps et de ténacité, l’aromathérapie peut donner de bons résultats, pourvu qu’elle soit associée à un minimum d’activité physique et à des habitudes alimentaires saines. Les huiles essentielles qui ont un effet diurétique sont les suivantes: citron, citron vert, pamplemousse, citronnelle, cyprès, fenouil, genièvre, graine d’angélique, pin, romarin et santal. Pour donner un petit coup de fouet à la circulation et détoxifier le système lymphatique: cardamome, graine d’angélique, patchouli, pin, poivre noir, cèdre, coriandre, cyprès, citron, fenouil, gingembre, graine de carotte, sauge et romarin. Enfin, notez que les problèmes de cellulite peuvent aussi découler de dérèglements hormonaux. Les huiles essentielles de rose, de sauge scarlée, de camomille allemande ou romaine, de géranium et de lavande auront pour effet de rétablir un meilleur équilibre hormonal. Quelques gouttes dans le bain ou dans l’huile de massage suffisent. Procurez-vous un ouvrage spécialisé ou consultez un aromathérapeute pour apprendre les meilleures recettes !

Source : « Le guide de l’aromathérapie », Denise Whichello Brown (Larousse)

L’aromathérapie peut renforcer les effets d’une psychothérapie. Les bains aromatiques et l’automassage aux huiles essentielles encouragent le patient anorexique à se réconcilier avec son corps.

Basilic, benjoin, bergamote, genièvre, géranium, jasmin, lavande, mandarine, marjolaine, néroli, patchouli, santal, thym, ylang ylang… Les essences recommandées par les aromathérapeutes pour soigner l’anorexie mentale sont celles qui aident à remonter les niveaux d’énergie, à soulager la dépression et à stimuler l’estime de soi.

L’anorexie, une pathologie qui affecte essentiellement les jeunes filles et les femmes (90% des cas), est caractérisée par des anomalies du comportement alimentaire qui aboutissent à une maigreur extrême parfois dangereuse. Le comportement autodestructeur de l’anorexique serait lié à la peur de devenir ou d’être femme (voir : comment expliquer l’anorexie). Pour les anorexiques, l’alimentation et les calories deviennent une préoccupation obsédante. L’anorexie est une forme de dépendance à la nourriture. Le traitement médical traditionnel de l’anorexie comporte une prise en charge psychiatrique et la prescription d’antidépresseurs et de tranquillisants. Un séjour à l’hôpital est parfois nécessaire, et dans les cas les plus graves, l’on procède au gavage du patient par intubation. Pour reprendre du poids, l’anorexique doit manger souvent et en petites quantités des aliments à haute valeur nutritive, riches en vitamines et en oligo-éléments. Un apport renforcé en zinc aide à rétablir l’appétit et agira sur les symptômes psychologiques.

L’aromathérapie peut constituer un complément utile, lorsque la patiente reconnaît avoir besoin d’être soignée. L’objectif principal du traitement sera d’améliorer son état mental. Des huiles essentielles connues pour leurs propriétés antidépressives et euphorisantes sont conseillées : bergamote, camomille, jasmin, encens, néroli, lavande, rose, sauge scarlée et ylang ylang. Le genièvre aide à évacuer les pensées irrationnelles et négatives. Pour se donner du courage : fenouil, genièvre, lavande, marjolaine, menthe poivrée, mélisse, poivre noir, rose, thym et myrrhe. Pour revitaliser et avoir de l’énergie: menthe poivrée, romarin, poivre noir et thym.

L’automassage aromathérapique peut aider l’anorexique à retrouver de l’assurance, à renouer le contact avec son corps et à apprendre à s’aimer. Les bains aromatiques sont également conseillés (six gouttes d’huiles essentielles pour une baignoire). Bon nombre d’autres méthodes de soin aux huiles essentielles sont valables : bains de pieds, compresses, inhalations, diffusion dans l’atmosphère, vaporisation, bougies, parfumer un mouchoir, un oreiller ou un vêtement de nuit…

L’aromathérapie peut aider à stimuler la circulation sanguine et lymphatique, à réduire la rétention d’eau et à retrouver un meilleur équilibre hormonal. Il vous faudra cependant être patiente et persévérante et veiller à votre hygiène de vie quotidienne pour obtenir des résultats durables…

Pour commencer, procurez-vous quelques unes des essences suivantes: cèdre, citron, citron vert, cyprès, fenouil, genièvre, géranium, graine d’angélique, pamplemousse, romarin et sauge. Toutes sont recommandées pour traiter la cellulite.

Matin et soir, faites un bref gommage à sec: frictionnez les zones à traiter au gant de crin (ou équivalent) avec des mouvements ascendants.

Poursuivez avec un massage des zones affectées avec une huile de massage préparée par vos soins (voir ci-dessous). Commencez le massage à partir de la cheville en remontant progressivement, une main derrière l’autre, en exerçant une pression glissée. Pétrissez les muscles de la cuisse et du mollet.

Pour le dosage : mélangez au total une dizaine de gouttes d’huiles essentielles à 30 ml d’huile de support (amande douce, noyau d’abricot, sésame ou pépins de raisin, par exemple). Une huile de massage doit comporter un maximum de cinq huiles essentielles différentes (trois suffisent amplement).

Une fois par jour, prenez un bain aromatique auquel vous avez ajouté six gouttes (au total) d’huiles essentielles choisies dans la liste mentionnée plus haut. Par exemple : 2 gouttes de fenouil, 2 gouttes de citron vert et 2 gouttes de géranium.

Pour donner un petit coup de fouet à la circulation, passez les zones à traiter sous la douche froide après le bain.

Surveillez votre alimentation : mangez un maximum de fruits et de légumes à index glycémique faible, éliminez le sucre, et réduisez le sel et les aliments salés au strict minimum. Éliminez les boissons contenant de la caféine (thé, café, sodas…) et les boissons alcoolisées et ne buvez que de l’eau, des tisanes et un jus de citron pressé dans un peu d’eau chaude le matin au réveil et le soir au coucher. Au total, veillez à consommer au moins 1,5 litres d’eau (ou équivalent) par jour, et plus s’il fait chaud ou lorsque vous vous dépensez physiquement.

La sédentarité favorise l’apparition et l’incrustation de la cellulite. Bougez autant que possible et faites un peu de sport tous les jours: la natation, la marche d’un pas dynamique et le vélo sont excellents pour activer la circulation et combattre la cellulite.

Last but not least, essayez de restez zen : le stress et le tumulte des émotions négatives peuvent aggraver les problèmes de cellulite. Diverses solutions existent : yoga, exercices de respiration profonde, méditation… Les soins repris dans cet article, surtout les bains parfumés chauds et les séances d’automassage quotidiennes, sont autant de moments de détente propices au « détachement » émotionnel.

Autres articles

Médecine Chinoise : qu’est ce que c’est ?

Irene

La thermodermie : qu’est ce que c’est ?

Irene

Métabolisme De Base : qu’est ce que c’est ?

Irene

Maigrir à Tout Prix

Irene

Poisson pour maigrir – 1ère partie

Irene

Satiété : qu’est ce que c’est ?

Irene