objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Nutrition

Jeûner : qu’est ce que c’est ?

Les spécialistes en nutrition recommandent parfois de se passer de dîner deux à trois fois par semaine et de ne plus rien avaler après 16.00 ces jours-là sauf de l’eau et de la tisane. Que faut-il en penser ?

Selon les préceptes de la médecine traditionnelle chinoise, pour rester en bonne santé nous devrions nous lever avec le soleil, faire un peu d’exercice à jeun, prendre un petit déjeuner léger et privilégier le déjeuner. Quant au dîner, très léger, mieux vaut le prendre avant le coucher du soleil ou s’en passer complètement : « Laisse le dîner à ton ennemi », disaient les sages… Aujourd’hui, certains nutritionnistes leur emboîtent le pas et recommandent de ne plus rien manger après 16.00 deux ou trois jours par semaine pour purifier l’organisme et se faire du bien. Pourquoi ?

Lorsque nous ne consommons plus aucune calorie après 16.00, nous entrons, entre minuit et une heure du matin, dans la phase active de l’hormone de croissance (somatropine, somatotropine ou somathormone*) avec un taux réduit de sucre dans le sang. Or une glycémie faible est le stimulus le plus efficace pour produire davantage de cette hormone.

La somatropine est nécessaire à la croissance normale et à la synthèse des protéines (qui constituent nos muscles) et provoque aussi la mobilisation des réserves de graisse. C’est bien connu : des hormones de croissance synthétiques sont utilisées dans le dopage et pour leur action anti-âge et anti-kilos. Un déficit naturel d’hormone de croissance entraîne une diminution de la masse corporelle maigre et une augmentation de la masse grasse.

En évitant de manger après 16.00, nous favorisons donc le déstockage des graisses pendant notre sommeil. Encore faut-il les éliminer, évidemment!  C’est pourquoi il est bon de faire un peu d’exercice à jeun le matin avant le petit déjeuner. L’effet minceur est inégalable.

Par ailleurs, la suppression du dîner fait augmenter le taux de mélatonine, une hormone qui veille sur notre sommeil et notre jeunesse. La mélatonine est l’hormone centrale de régulation des rythmes biologiques et de pratiquement toutes les autres sécrétions hormonales. C’est un puissant antioxydant. Last but not least, cette hormone essentielle contribue aussi à certains processus de détoxification de l’organisme.

* La sécrétion de l’hormone de croissance connaît des pics pendant les phases de sommeil profond. En journée, l’effort physique ou le jeûne notamment peuvent aussi stimuler sa sécrétion. 

L’une des erreurs fréquemment commises par les personnes qui cherchent à maigrir est de sauter des repas ou de jeûner. Le résultat en est souvent une prise de poids. La plupart des nutritionnistes recommandent plutôt de fractionner la prise de nourriture en plusieurs petits repas et collations.

Faire plusieurs repas équilibrés et collations légères dans le courant d’une journée plutôt qu’un ou deux gros repas, c’est bon pour la ligne ! Manger régulièrement réduit la tentation du grignotage et la consommation de petits en-cas et autres friandises souvent bourrés de calories. Cela permet aussi de consommer des quantités de nourriture plus raisonnables pendant les repas. En revanche, arriver à table avec l’estomac dans les talons pousse généralement à manger beaucoup plus et plus vite, ce qui n’est vraiment recommandé pour perdre du poids! Par ailleurs, en mangeant plusieurs repas et collations tout au long de la journée, vous maintenez votre métabolisme en activité et votre organisme brûlera donc plus de calories. C’est un peu comme si vous laissiez tourner le moteur de votre voiture tout le temps : il consommerait beaucoup plus de carburant que si vous le mettez en route une ou deux fois dans la journée. En plus, vous réduisez la sécrétion d’insuline en optant pour plusieurs petits repas légers. Or l’insuline favorise le stockage des graisses.

Évidemment, il ne faut pas avaler n’importe quoi ! Si vous tentez l’expérience de faire trois repas et deux collations par jour par exemple, il faut redoubler de vigilance en ce qui concerne la taille des portions et leur apport en calories. Dans un premier temps, il peut être utile de tenir un carnet d’auto-observation dans lequel vous notez le détail de ce que vous consommez chaque jour. Enfin, notez que la dimension des assiettes et autres pièces de vaisselle peut avoir un impact non-négligeable sur l’appétit. Utilisez donc de petits récipients, vous mangerez moins !

Autres articles

Sport D’endurance pour maigrir

Irene

Alcoolique : qu’est ce que c’est ?

Irene

Testostérone : qu’est ce que c’est ?

Irene

Aspartame Danger : pourquoi ?

Irene

Méditation : qu’est ce que c’est ?

Irene

Symptômes De La Ménopause : qu’est ce que c’est ?

Irene