objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Nutrition

Rétention D’eau : qu’est ce que c’est ?

Le Powerplate ® permet l’entraînement physique par vibrations. Objectif : force, vitesse, endurance, souplesse musculaire et équilibre, mais aussi meilleure circulation sanguine et réduction de la rétention d’eau et de la cellulite.

Faire travailler ses muscles à moindre effort grâce à la technologie…

L’apparence du Powerplate peut faire penser à un engin de salle de fitness, ce qu’il est d’ailleurs en train de devenir progressivement. Confiné aux cabinets de quelques spécialistes à ses débuts, de plus en plus de clubs sportifs branchés offrent aujourd’hui la possibilité de s’entraîner sur cet appareil individuellement avec un coach ou lors de cours collectifs.

Comment se passe un entraînement sur Powerplate? Les vibrations de l’appareil sur lequel on se tient debout, assis ou en équilibre sur les mains ou les avant-bras provoquent des contractions musculaires qui ne nécessitent quasiment aucun effort. Différentes positions permettent de faire travailler chaque muscle plus précisément. Les exercices nécessitent parfois des accessoires comme un élastique, un step ou un ballon.

D’après les promoteurs de l’appareil, tous les tissus musculaires sont sollicités, aussi bien ceux à fibres rapides que ceux à fibres lentes. Il faudrait 80% de temps d’entraînement en moins pour obtenir un résultat entre 20 et 30% meilleur qu’un entraînement normal. Une séance d’une demi-heure serait équivalente à une heure et demie de gymnastique traditionnelle.

De nombreux médecins et kinésithérapeutes orientent leurs patients vers cette technologie du sport sans effort qui conviendrait à tous, à l’exception des porteurs de pacemaker et des femmes enceintes. Elle serait idéale pour les personnes plus âgées ou en mauvaise condition physique qui souhaitent retrouver la forme, l’équilibre et la souplesse. Les vibrations du Powerplate amélioreraient également la circulation sanguine et auraient par là un effet drainant (réduction de la rétention de liquides et donc de l’aspect « peau d’orange » et de la cellulite). Les effets seraient visibles après 4 à 6 séances déjà. Ensuite, deux séances en moyenne par semaine sont nécessaires pour maintenir ces résultats. Les séances peuvent cependant être relativement coûteuses.

Une étude australienne récente met en lumière l’impact néfaste quasi immédiat d’une nourriture trop salée sur les vaisseaux sanguins et la circulation sanguine.

Un repas dont la teneur en sel est d’environ 4 grammes perturberait les fonctions cardiovasculaires à peine trente minutes après son ingestion, d’après des recherches récentes menées à l’Université d’Adelaide en Australie.

Si le sel est essentiel au bon fonctionnement de notre organisme, la plupart des aliments en contiennent déjà au moins un peu à l’état naturel. La tendance à la surconsommation de sel est la conséquence directe du succès croissant du prêt-à-manger: les plats préparés sont généralement trop salés, de même que les chips, charcuteries, snacks et autres friandises (même sucrées). L’accoutumance au goût du sel peut stimuler la demande en aliments très salés et devenir une habitude à long terme.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, la consommation quotidienne de sel ne devrait pas dépasser 5 gr pour les adultes. Mais dans les pays dits « riches », on en consomme en moyenne deux fois plus…

Les résultats de l’étude australienne viennent renforcer les résultats des très nombreuses autres études déjà réalisées à ce sujet au niveau mondial. L’excès de sel entraîne une augmentation de la tension artérielle, même chez les enfants, et constitue l’un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Une réduction d’environ la moitié des apports en sel diminuerait les accidents vasculaires cérébraux de 24 % et les maladies coronariennes de 18 %, selon l’OMS.

Sources : Organisation Mondiale de la Santé et Université d’Adelaide, Australie

Cette boisson vitale ne contient aucune calorie, quelle que soit sa composition en minéraux et en oligoéléments et ses bienfaits pour la santé et la ligne sont multiples. A boire sans restriction !

Une déshydratation même minime peut provoquer crampes, tendinites, constipation, formation de calculs rénaux, fatigue, problèmes de concentration, baisse des performances intellectuelles… Un manque d’eau peut aussi diminuer le volume sanguin et par conséquent, les apports en oxygène et en glucose aux muscles, le transport des nutriments essentiels vers les cellules, ainsi que l’élimination des déchets métaboliques comme le cholestérol oxydé. Tout cela n’est évidemment pas favorable à la perte de poids. Par ailleurs, l’eau est le meilleur des diurétiques : contrairement à ce que l’on pourrait croire, boire beaucoup d’eau permet de réduire sa rétention par l’organisme. Elle est un réducteur d’appétit : boire un grand verre d’eau entre les repas permet de retarder l’apparition de la sensation de faim. L’eau est également indispensable à d’autres titres : par exemple, elle empêche le vieillissement prématuré de la peau et sert de lubrifiant, notamment pour les paupières.

L’organisme humain ne constitue pas de réserves d’eau. C’est pourquoi il est indispensable de boire tout au long de la journée. Nous perdons quotidiennement entre 1 et 1,5 litre d’eau dans les urines, 0,5 litre par la transpiration et 0,4 litre par la respiration. En cas d’activité physique intense ou de grande chaleur, notre consommation d’eau grimpe en flèche et peut être doublée.

Quand et quelles quantités d’eau faut-il boire ?

  • N’attendez pas d’avoir soif pour boire ! Nous ne sentons pas toujours la déshydratation.
  • Prenez de bonnes habitudes et buvez au moins cinq fois par jour pendant ou entre les repas*.
  • Buvez au moins 1,5 litre par jour pour compléter l’apport d’eau des aliments. Augmentez cette quantité en cas d’efforts physiques et lorsqu’il fait chaud.
  • Si vous n’aimez pas l’eau « nature », buvez-la sous d’autres formes : thés, tisanes, jus de fruits pressés allongés à l’eau, soupes… Si vous cherchez à perdre du poids, évitez cependant d’y ajouter du sucre ou vous pourriez faire exploser le compteur de calories !

* Beaucoup de nutritionnistes estiment qu’il est plus bénéfique de boire de l’eau en dehors des repas

Autres articles

Cuisine Minceur : qu’est ce que c’est ?

Irene

Jeûner : qu’est ce que c’est ?

Irene

Les huiles essentielles pour soigner l’anorexie

Irene

Mangez Et Rester Mince

Irene

Circulation Sanguine : qu’est ce que c’est ?

Irene

Anti-inflammatoires : qu’est ce que c’est ? 1ère partie

Irene