objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Nutrition

Douleur Musculaire : qu’est ce que c’est ?

Dans le bain ou le jacuzzi ou associées au massage, les huiles essentielles peuvent aider à soigner contusions, crampes, courbatures, foulures et autres entorses. Rien de tel qu’une compresse aux huiles essentielles pour soulager la douleur. 

Quelques gouttes d’une huile essentielle bien choisie peuvent vous aider à soigner les petits problèmes musculaires ou articulaires.

Bains de pieds ou de mains, inhalation, vaporisation ou diffusion dans l’atmosphère, bougies, oreiller ou linge de nuit parfumés aux huiles essentielles… Toutes ces méthodes peuvent avoir des effets positifs, mais les aromathérapeutes recommandent surtout le massage doux des zones affectées associé à des bains aromatiques quotidiens. L’application d’une compresse chaude ou froide soulage aussi efficacement la douleur.

Voici les essences conseillées pour soigner les problèmes musculaires, selon « Le guide de l’aromathérapie » (Larousse) :

Contusions : camomille allemande ou romaine, fenouil, géranium, gingembre, hysope, lavande, marjolaine, menthe poivrée, myrrhe, poivre noir et romarin.

Courbatures et douleurs : achillée millefeuille, basilic, benjoin, cajeput, camomille allemande ou romaine, cannelle, cardamome, citron, coriandre, encens, eucalyptus, genièvre, géranium, gingembre, graine d’angélique, lavande, marjolaine, menthe poivrée, niaouli, pin, poivre noir, ravensare, romarin, thym et vétiver.

Crampes : basilic, cajeput, camomille allemande ou romaine, cardamome, cyprès, lavande, marjolaine, poivre noir et romarin.

Foulures et entorses : achillée millefeuille, camomille allemande ou romaine, eucalyptus, gingembre, lavande, marjolaine, poivre noir, ravensare et thym.

Manque de tonicité : lemongrass, genièvre, lavande, poivre noir et romarin.

Rhumatismes : achillée millefeuille, benjoin, cajeput, camomille allemande ou romaine, cannelle, cèdre, citron vert, citron, coriandre, cumin, cyprès, encens, eucalyptus, gingembre, graine d’angélique, hysope, lavande, marjolaine, menthe poivrée, myrrhe, niaouli, pin, poivre noir, romarin, thym et vétiver.

N’oubliez pas de vous étirer avant et après tout entraînement sportif. Les étirements améliorent la souplesse générale et préviennent les blessures et les douleurs musculaires.

Vous pouvez aussi pratiquer des séances d’étirement pendant votre entraînement sportif. C’est un très bon moyen d’assouplir les muscles. Voici un aperçu des différents muscles à étirer et quelques exercices d’étirement :

Mollets : Tenez-vous debout avec une jambe fléchie vers l’avant et l’autre tendue vers l’arrière. Gardez le dos bien droit et insistez sur la jambe fléchie. Vous sentirez une tension dans le mollet de la jambe arrière. Tenez cette pose pendant 10 à 20 secondes. Recommencez une fois ou deux avant de changer de jambe.

Aine : Tenez-vous debout, les pieds bien espacés et les mains posées sur les hanches. Fléchissez une jambe, tout en gardant le poids du corps sur la jambe tendue. Vous ressentirez une tension dans le muscle de l’aine de la jambe tendue. Tenez la pose pendant 10 à 20 secondes, puis recommencez l’exercice une fois ou deux avant de changer de jambe.

Épaules et haut du dos : Tenez-vous debout et serrez les mains paume contre paume derrière et au-dessus de la tête. Resserrez ensuite les épaules et les coudes vers l’arrière pendant 10 à 20 secondes. Répétez l’exercice une fois ou deux.

Taille : Tenez-vous debout, les jambes légèrement écartées, et serrez les deux mains avec les bras tendus bien au-dessus de la tête. Penchez-vous sur le côté, jusqu’à ressentir une tension au niveau de la taille. Restez dans cette position pendant 10 à 20 secondes et insistez un peu. Recommencez plusieurs fois avant d’étirer l’autre côté.

Hanches et dos : Tenez-vous debout, joignez les deux mains et tendez-les devant vous. Faites des rotations des hanches en restant le plus à droite possible pendant 10 à 20 secondes, avant de faire la même chose en tournant dans l’autre sens.

Quadriceps : Tenez-vous debout sur la jambe droite. Levez la jambe gauche vers l’arrière (lentement pour ne pas perdre l’équilibre). Avec la main gauche, attrapez le pied gauche et tirez le genou vers l’arrière autant que possible. Vous ressentirez une tension sur le devant de la cuisse droite. Maintenez la position pendant 10 à 20 secondes, puis recommencez l’exercice une fois ou deux avant de changer de jambe.

Ischios-jambiers : Tenez-vous debout, les pieds bien espacés. Poussez les fesses légèrement vers l’arrière et penchez-vous en avant, les bras tendus, pour toucher un point sur le sol situé aussi loin que possible devant vos pieds. Vous sentirez l’étirement derrière les cuisses. Maintenez cette position 10 à 20 secondes. Si vous pouvez faire cet exercice sans difficulté, rapprochez vos pieds l’un de l’autre. Les personnes très souples peuvent le faire avec les pieds joints.

La pratique régulière d’une activité sportive avec un matériel adapté est le meilleur remède aux douleurs musculaires pourvu qu’on n’oublie pas de s’échauffer et de s’étirer. Attention aussi aux mauvaises postures et au ventre trop rond !

Bien s’échauffer avant le sport

Un bon échauffement des muscles est nécessaire avant tout entraînement physique pour éviter les douleurs. Même les activités sportives calmes, relaxantes et à faibles risques comme le golf nécessitent un échauffement. Idéalement celui-ci doit commencer avec quelques brefs exercices cardiovasculaires (en aérobie) pour stimuler la circulation sanguine, suivis d’un étirement des muscles qui seront sollicités : dans le cas du golf, il s’agit des muscles des mains, poignets, avant-bras et épaules ainsi que des muscles des lombaires, des pectoraux, des ischios et de l’aine. Cette approche vous protègera des blessures et douleurs musculaires, et vous permettra également d’être plus performant.

Veiller à se tenir bien droit

Une mauvaise posture peut causer un mal de dos et une série d’autres problèmes physiques. Évitez de vous tenir le dos voûté ou de travers ou de rester trop longtemps assis sans bouger. Des épaules tombantes et une courbure prononcée dans le bas du dos sont des indicateurs d’une mauvaise posture. Pour tester et améliorer la manière dont vous vous tenez, mettez-vous debout ou assis contre un mur en lui collant les épaules et le haut du dos, levez les bras au-dessus de la tête et essayez de toucher le mur. Si vous y parvenez facilement, votre posture est correcte. Sinon, réessayez. Cet exercice permet de redresser la colonne vertébrale et de renforcer les muscles du dos et des épaules. Le yoga et le tai-chi peuvent aussi vous aider à améliorer votre posture.

Pratiquer un sport régulièrement

Plus vous utilisez vos muscles, moins vous risquez de vous blesser. La pratique régulière d’une activité physique est très efficace contre les douleurs musculaires. Si possible, associez une activité d’endurance à des exercices de musculation. Les activités d’endurance (cardiovasculaires ou « en aérobie ») comme la marche rapide, le jogging, le vélo ou la natation vous aident à perdre du poids et améliorent la circulation, tandis que la musculation vise à augmenter votre force physique et à éviter les blessures musculaires. Toutes ces activités favorisent le maintien de la colonne vertébrale, améliorant le port et réduisant le risque de douleurs dorsales. Attention : si vous n’avez pas l’habitude de faire du sport, allez-y doucement pour commencer !

S’étirer avant et après le sport

Avant et après tout entraînement physique, prenez quelques minutes pour vous étirer. Les étirements améliorent la souplesse et préviennent les douleurs musculaires et les blessures. Vous pouvez également faire des étirements pendant votre entraînement. C’est un excellent moyen d’assouplir les muscles.

Choisir du matériel adapté à votre taille

Quelle que soit l’activité sportive que vous pratiquez, veillez à toujours utiliser du matériel adapté à votre taille, y compris les chaussures de sport. Obliger votre corps à s’adapter à une morphologie qui n’est pas la sienne peut engendrer des douleurs musculaires. Cette règle s’applique aussi bien à l’équipement sportif, qu’au siège de votre voiture ou au clavier de votre ordinateur. Mais attention : le meilleur équipement du monde ne vous sera d’aucune utilité si vous ne savez pas vous en servir…

Surveillez votre ventre

La graisse abdominale (ou graisse viscérale) nuit à la silhouette et à la santé. Elle peut aussi provoquer des douleurs dorsales chroniques. Si vous avez du ventre, essayez de d’affiner votre tour de taille et de renforcer les muscles des cuisses pour délester un peu votre dos. Les exercices abdominaux sont recommandés contre le mal le dos car ce sont les muscles du ventre qui soutiennent la colonne vertébrale.

Autres articles

Calcul Des Calories : qu’est ce que c’est ?

Irene

Lipoaspiration : qu’est ce que c’est ?

Irene

Stress Et Surpoids pour maigrir

Irene

Hyperphagie Boulimique : qu’est ce que c’est ?

Irene

Sex-appeal : qu’est ce que c’est ?

Irene

Bien-être : nos meilleures astuces – 2ème partie

Irene