objectif-reponse-sante-aquitaine.fr
Image default
Nutrition

Relaxation pour maigrir

 

L’hypnose est une technique de mise dans un état modifié de conscience différent de celui produit par la relaxation ou la méditation. Cet état peut être léger et spontané (semblable à un état de rêverie, par exemple) ou plus profond et induit.

L’auto-hypnose permet entre autres de mieux supporter les douleurs chroniques ou ponctuelles (comme celles d’un accouchement, par exemple). L’apprentissage de cette technique est aussi indiquée pour combattre certaines dépendances (tabagisme, alcoolisme, boulimie) et peut aider à perdre du poids.

Le champ des applications de l’hypnose couvre aujourd’hui des psychothérapies et des traitements de désintoxication. Certains praticiens, dentistes ou chirurgiens, l’utilisent comme moyen d’anesthésie, par exemple.

L’hypnose se différencie des autres états modifiés de conscience par la dissociation entre le conscient et l’inconscient. Cette dissociation permet à l’inconscient de se libérer des entraves et blocages du conscient et de se manifester de façon autonome par des phénomènes hypnotiques tels que la l’amnésie ou l’anesthésie, par exemple. Ainsi, par l’hypnose, le thérapeute aide la victime à séparer le « supportable » de l’ « insupportable », qui est voué à l’amnésie. C’est une technique qui peut permettre au patient ayant subi un traumatisme de mobiliser ses propres ressources et de « réinventer son monde ».

Les sportifs réguliers sont moins sujets au stress et à l’anxiété que les non sportifs, la pratique d’un sport ayant un effet relaxant et antidépresseur, notamment en raison de la libération dans le cerveau d’endorphines pendant et après un effort physique soutenu.

Pour combattre le stress et se remonter le moral, rien de tel que l’exercice physique!

Lorsque nous pratiquons un sport régulièrement, nous nous sentons plus détendus et confiants. Et après un certain temps, quand nous nous y sommes habitués, nous ne pouvons souvent plus nous en passer, tellement nous nous sentons bien après l’effort.

En fait, il existe bien une forme de « dépendance » liée à cette sensation agréable que nous procure l’activité physique. Une fois habitués à en faire, si nous n’avons pas notre dose hebdomadaire, nous sentons une sorte de « manque ». Rien de bien grave, rassurez-vous ! Tout est une question d’équilibre et de modération. Pourvu que nous n’exagérions pas, que nous restions raisonnables, nous ne risquons pas de devenir des « drogués » ou des « obsédés » du sport. Au contraire, cette petite sensation de manque qui se manifeste par exemple par un peu de nervosité, d’agitation et/ou de mauvaise humeur, est favorable à l’envie de s’y remettre. Si après un certain temps, nous ne pouvons plus nous en passer, c’est tant mieux.

Une combinaison appropriée d’exercice cardiovasculaire et de musculation, dans laquelle vous introduisez des changements de rythme (accélérations fractionnées) et de la variété, sans oublier de bouger autant que possible quand vous le pouvez, à tous les moments de la journée, voilà le cocktail de base qui permettra de secouer votre métabolisme et de perdre du poids. A lire aussi: quel sport choisir pour maigrir

L’exercice physique aide aussi à évacuer les toxines accumulées par notre organisme qui le fragilisent et aide à purifier notre corps. Il fait du bien au corps et booste le moral et la confiance en soi. Se dépenser régulièrement permet de rester plus calme et détendu en toute circonstance, de mieux résister à l’assaut de nos émotions et de se protéger des agressions du monde qui nous entoure. A lire aussi: dix bonnes raisons de faire du sport avec ou sans régime amaigrissant

Autres articles

Maigrir Zen pour retrouver Santé, Forme et Vitalité – 2ème partie

Irene

Diététique : qu’est ce que c’est ? 2ème partie

Irene

Complexe D’Adonis : qu’est ce que c’est ?

Irene

Insuline : qu’est ce que c’est ?

Irene

Que pouvez-vous attendre des enzymes digestives ? Guide complet pour tout savoir

Emmanuel

Psychologie pour maigrir – 1ère partie

Irene